Ecoutez Radio Sputnik
    Des pilotes de l'équipe Preux russes effectue un vol acrobatique à bord des Su-27 à Saint-Pétersbourg

    La Défense russe confirme l’interception de deux avions de reconnaissance US en Baltique

    © Sputnik . Alexei Danichev
    Défense
    URL courte
    531143

    Des chasseurs russes Su-27 ont intercepté deux avions de reconnaissance américains RC-135 au-dessus de la mer Baltique. L’un des appareils US a effectué une manœuvre provocatrice dans la direction de l'avion russe, selon le ministère russe de la Défense.

    «Le 19 juin, des mesures russes de contrôle de l'espace aérien au-dessus des eaux neutres de la mer Baltique ont découvert une cible aérienne volant dans la direction de la frontière de la Fédération de Russie», est-il annoncé dans un communiqué du ministère russe de la Défense.

    «Un chasseur Su-27 des Forces de défense antiaérienne de la Flotte de la Baltique a décollé pour intercepter la cible. Après s'être approché d'elle, [l'avion russe, ndlr] l'a identifié comme un avion de reconnaissance américain RC-135. Au cours de l'escorte l'équipage du RC-135 a tenté de frôler le chasseur russe, ayant effectué un virage provocateur dans la direction du Su-27», a communiqué le ministère, qui a confirmé l'interception de l'avion américain.

    Le ministère a également précisé que «le pilote russe [avait] réagi à la manœuvre du RC-135 avant de poursuivre l'escorte de l'avion de reconnaissance US jusqu'à ce qu'il ait rebroussé chemin et se soit éloigné de la frontière russe».

    Par ailleurs, commentant la déclaration du Pentagone sur la soi-disant «nature provocatrice du vol», la Défense russe a noté que juste après l'incident aérien susmentionné, un autre avion RC-135 était entré dans la même zone, ce qui lui avait valu d'être intercepté par un second Su-27 russe.

    À son tour, l'armée américaine a déclaré qu'ils opéraient «dans l'espace aérien international» et qu'ils n'avaient «fait rien pour provoquer ce comportement».

    Ces derniers mois, les pays membres de l'Otan ont intensifié leurs vols de reconnaissance près des frontières russes, notamment au-dessus de la mer Baltique. Les analystes expliquent ces activités par le récent déploiement dans la région de Kaliningrad de systèmes de missiles sol-air S-400 dernier cri, de missiles tactiques Iskander et de missiles sol-mer Bastion et Bal.

    Parmi les autres régions surveillées de près par les Forces aériennes de l'Otan figurent également la péninsule de Crimée ainsi que les bases russes en Syrie et les zones de déploiement de navires russes en Méditerranée.

    En 2016, les services de renseignement radio-électronique des Forces aérospatiales russes ont détecté plus de 2.000 avions militaires étrangers, dont 800 appareils de reconnaissance, aux abords des frontières de la Fédération de Russie.

    Lire aussi:

    Baltique: les avions de l’Otan sont beaucoup plus actifs que les russes
    Les plus grandes manœuvres navales de l’Otan en mer Baltique débutent en Pologne
    Mer Baltique: un Su-27 russe intercepte et reconduit un B-52 américain
    L'Otan sort la grosse artillerie en mer Baltique
    Tags:
    reconnaissance, frontière, défense, aviation, avions, RC-135, Su-27, ministère russe de la Défense, Pentagone, mer Baltique, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik