Ecoutez Radio Sputnik
    Armata

    Un expert US note l’avantage principal du char Armata par rapport à l’Abrams

    Russian Ministry of Defense
    Défense
    URL courte
    9584
    S'abonner

    Selon un expert militaire américain, en cas de combat contre les chars russes Armata, les tankistes américains ne pourraient que se cacher en comptant que sur la défense active et la solidité du blindage de leurs Abrams.

    La portée du nouveau char russe T-14 Armata est deux fois supérieure à celle du char américain Abrams, a déclaré Kyle Mizokami, expert de la défense et de la sécurité de San Francisco, sur le site PopularMechanics.com.

    «Le char américain est à des lieues du T-14 russe», a indiqué Kyle Mizokami.

    L'Armata est capable de détruire sa cible par un missile anti-char à une distance de plus de sept milles (environ 12 km), soit deux fois plus que la portée de la plus récente version de l'Abrams.

    « Le T-14 est une bête redoutable. Il est armé d'un canon de 125 mm, d'une tourelle inhabitée, d'un blindage à modules et d'une défense active. Sa capacité de détruire des cibles à 12 km de distance (7,4 milles) est la plus dangereuse », a noté M.Mizokami.

    Le T-14 Armata a une plus grande portée que le char russe T-80.

    Le missile du système 9M112 Kobra, qui a autrefois équipé le char T-80, a une portée de 4 km (2,5 milles) capable de percer un blindage de 700 mm, alors que le missile 9M119M Refleks à guidage laser, actuellement utilisé par le T-80 et d'autres chars russes, peut détruire une cible à une distance de 4,8 km (3,1 milles) et percer un blindage de 900 m, a précisé l'expert.

    L'Armata a donc une possibilité d'anéantir les Abrams tout en restant à une distance de sécurité.

    Les données sur les performances des missiles antichars de l'Armata ne sont pas disponibles, mais ces missiles devraient être plus puissants que leurs prédécesseurs, estime M.Mizokami.

    En cas de combat contre les chars Armata, les tankistes américains n'ont qu'à compter sur la défense active et la solidité du blindage de leurs Abrams et à essayer de se cacher derrière les collines pour éviter d'être pris pour cible. Le problème est qu'il n'y a pas de collines sur le Sinaï, dans les steppes russes ou les plaines du Kansas, note l'expert. En plus, les missiles antichars de l'Armata peuvent également être utilisés contre l'aviation et les drones.

    Lire aussi:

    Le char russe T-14 Armata lance un défi à son concurrent américain Abrams
    Char russe T-14 Armata vs Char américain Abrams: qui va gagner?
    Tags:
    char, Abrams M1, T-14 Armata, Kyle Mizokami, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik