Défense
URL courte
21921
S'abonner

L’armée de l’air américaine envisage de pallier ses besoins en pilotes militaires qualifiés par des robots. Ainsi, un développeur américain est chargé de concevoir pour le Pentagone un système robotique de pilotage universel qui serait en mesure de prendre la place du pilote «classique».

Le laboratoire de recherche des Forces armées aériennes américaines a commandé à l'entreprise RE2 Robotics le développement d'un pilote-robot, qui permette de transformer tous les types d'avions militaires, y compris les chasseurs et bombardiers, en des appareils sans pilote humain sans aucune modification supplémentaire des avions, informe Aviation Week.

Selon les exigences de l'armée, le nouveau robot devrait avoir des bras et des caméras pour interagir avec les éléments de contrôle dans le cockpit et pour suivre des données de divers indicateurs.

Le robot ne doit pas être connecté aux systèmes des avions, il doit juste être installé sur le siège du pilote. Le projet a été appelé CARNAC, une abréviation pour Common Aircraft Retrofit for Novel Autonomous Control (Rénovation d'avion commun pour un nouveau contrôle autonome).

Le contrat prévoit que RE2 Robotics présente un prototype de son robot, équipé d'un système d'apprentissage automatique, l'année prochaine. L'appareil sera essayé dans le simulateur d'un avion militaire américain où il devra piloter l'avion dans l'aéroport, décoller, exécuter ensuite toutes les tâches nécessaires en vol et atterrir.

Ces dernières années, l'armée de l'air américaine fait face à une grave pénurie de pilotes. Les robots sont considérés comme l'une des options pour remplir ce manque, principalement pour des missions qui ne nécessitent pas d'engager le combat. Par exemple, les robots peuvent être utilisés pour piloter des avions de transport.

Lire aussi:

Japon: un robot-poisson conçu pour étudier le réacteur de la centrale Fukushima 1
Le premier robot-policier embauché à Dubaï
Un robot qui «voit» comme les humains bientôt créé en Sibérie
Tags:
technologies militaires, robotique, avions, aviation, robot, US Air Force, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook