Défense
URL courte
32910
S'abonner

Un haut responsable de la Marine russe a dévoilé certains détails concernant les sous-marins de nouvelle génération et a évoqué le prochain lancement de leur construction.

Le développement et la construction de sous-marins de nouvelle génération s'inscrit dans le programme d'armement pour les années 2018 à 2025, a annoncé ce dimanche Viktor Boursouk, commandant en chef adjoint de la Marine russe chargé de l'armement.

Il s'agit notamment d'appareils de deux types: le sous-marin non-nucléaire baptisé Kalina et le sous-marin nucléaire Khaska. Comme l'affirme la Marine russe, le premier viendra remplacer le sous-marin polyvalent à propulsion diesel-électrique du type Varchiavianka. Les particularités principales du projet Kalina conçu par le bureau d'études Roubin résident dans son système de propulsion anaérobique et les missiles de croisière Kalibr-PL. Les capacités techniques des Kalina devraient dépasser considérablement celles de leurs prédécesseurs du projet 636 Varchavianka.

Quant au deuxième, présenté comme un projet prometteur, le Khaska possédera lui-aussi des caractéristiques supérieures à celles de tous les sous-marins actuels, a promis M. Boursouk.

«Surtout en ce qui concerne sa caractéristique principale, la furtivité, il sera au moins deux fois plus performant», a-t-il assuré.

Les capacités techniques des Khaska sont tenues secrètes. On sait seulement pour le moment que ces sous-marins devraient conjuguer les qualités des sous-marins nucléaires et stratégiques, et porter les missiles de croisière supersoniques Tsirkon capables d'atteindre une vitesse cinq à six fois supérieure à celle du son.

Lire aussi:

La flotte russe de la mer Noire se dotera de trois frégates équipées de missiles Kalibr
Les marins de la Flotte russe du Nord au jour le jour
La Russie modernisera 4 sous-marins nucléaires de la Flotte du Pacifique d’ici 2025
Tags:
sous-marins, marine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik