Défense
URL courte
17250
S'abonner

Pour la première fois, des navires de guerre chinois sont entrés dans le port russe de Baltiisk. Ils y sont arrivés en préparation de manœuvres navales conjointes réunissant plus de 20 unités du matériel militaire.

Un groupe de navires de la marine chinoise est arrivé pour la première fois dans la ville russe de Baltiisk pour participer à une série d’exercices navals conjoints qui commence vendredi.

Le port de Djibouti
© AP Photo / Xinhua News Agency/Wu Dengfeng
Selon le ministère russe de la Défense, les manœuvres réunissent une dizaine de navires de différentes classes et une douzaine d'avions et d'hélicoptères des Marines russe et chinoise.

Les forces armées chinoises sont en particulier représentées par le destroyer Hefei, la frégate Yuncheng et le navire de ravitaillement Lomahu, informe le service de presse de la Flotte de la Baltique.

 

La phase active des manœuvres russo-chinoises se tiendra du 24 au 27 juillet dans  la mer Baltique, où les équipages participeront à un ensemble d’opérations conjointes. Il est aussi prévu de procéder à un entraînement conjoint en vue de l'organisation d’une force défense anti-sous-marine, antiaérienne et antinavale.

Lire aussi:

Que font deux bâtiments navals nucléaires russes près du Danemark?
La Russie lance des exercices navals d'alerte en mer Noire
Exercices navals russo-chinois en Méditerranée
Moscou et Pékin lancent des exercices navals conjoints à Novorossiïsk
L'Iran lance des exercices navals dans l'océan Indien
Tags:
exercices navals, Flotte russe de la mer Baltique, mer Baltique, Russie, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook