Ecoutez Radio Sputnik
    mer Baltique

    Mer Baltique: les exercices conjoints russo-chinois énervent l’Otan

    © Sputnik . Igor Zarembo
    Défense
    URL courte
    621043
    S'abonner

    La Russie et la Chine mènent leurs manœuvres navales là où cela est dicté par leurs intérêts nationaux, et la réaction de l’Otan ne se répercutera ni sur l’endroit ni sur les objectifs de ces exercices conjoints, ont déclaré à Sputnik des experts russes et chinois.

    Alors que les navires des pays de l'Otan croisent en mer Baltique, la Russie et la Chine y procèdent elles aussi à des manœuvres conjointes sous le nom de code «Joint Sea 2017», réaffirmant ainsi leur volonté de coopérer, y compris en matière de sécurité en mer, ce qui ne plaît pas à l'Alliance, ont indiqué à Sputnik des experts militaires russes.

    «La Russie et la Chine mèneront leurs manœuvres là où elles le jugeront utile sans en demander la permission à qui que ce soit», a souligné Konstantin Sivkov.

    Selon Igor Korotchenko, rédacteur en chef de la revue Défense nationale, l'organisation des exercices russo-chinois en mer est une affaire intérieure exclusive de la Russie et de la Chine.

    «Il va sans dire que nous ne menaçons personne. Nous ne faisons que nous entraîner pour la lutte contre la piraterie et le terrorisme international et pour la protection de nos intérêts nationaux», a souligné l'expert.

    Un autre interlocuteur de l'agence, Yang Mian, de l'Institut chinois des communications, s'est félicité des nouvelles tendances de la coopération militaire entre Pékin et Moscou.

    «L'accent est mis sur des traversées maritimes à l'échelle mondiale. Des exercices en mer Baltique sont une belle possibilité d'entraînement pour la marine chinoise», a-t-il conclu.

    Les exercices navals russo-chinois se dérouleront en deux étapes: après les manœuvres estivales en mer Baltique, les militaires des deux pays rempliront des missions dans les mers d'Okhotsk et du Japon. La seconde phase des exercices se terminera mi-septembre.

    L'apparition de navires chinois à proximité des côtes baltes est une mauvaise surprise pour l'Otan, qui a déployé depuis 2014 une activité intense dans la région. L'an dernier, les exercices navals russo-chinois s'étaient déroulés en mer de Chine méridionale — région où s'affrontent les intérêts stratégiques de la Chine et des USA — ce qui n'avait pas non plus réjoui les membres de l'Alliance.

    Lire aussi:

    Russie, Chine, Iran et Syrie : manoeuvres au Proche-Orient
    Chine-Russie: prochaine ratification d'un accord sur le statut des formations militaires en manoeuvres
    Des manoeuvres russo-chinoises débutent en Russie
    La Russie pointerait-t-elle ses missiles sur la Chine?
    Le chef de l’US Navy craint la concurrence navale de la Russie et de la Chine
    Tags:
    exercices militaires, sécurité, agence, expert, Sputnik, OTAN, Yang Mian, Konstantin Sivkov, Igor Korotchenko, Russie, Pékin, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik