Ecoutez Radio Sputnik
    Corvette Ouragan

    La corvette Ouragan livrée à la Marine russe d'ici à la fin 2017

    © Sputnik . Alexey Danichev
    Défense
    URL courte
    28490
    S'abonner

    D'ici à la fin d'année, les forces navales russes pourront prendre livraison de la corvette Ouragan, la première du projet 22800.

    La corvette Ouragan du projet 22800, dotée de missiles de croisière Kalibr, devrait être remise au ministère russe de la Défense avant la fin 2017, a annoncé samedi le vice-ministre Youri Borissov.

    «L'Ouragan doit passer des essais au cours des six prochains mois, il est actuellement déjà doté de tous les équipements nécessaires […]. Je crois que ce navire pourrait être remis à la Marine, espérons-le, avant la fin de l'année en cours», a fait savoir le vice-ministre à l'issue de la cérémonie de mise à l'eau de la première corvette du projet 22800 Karakourt à Saint-Pétersbourg.

    Selon M.Borissov, en dépit de ses modestes dimensions, le navire en question est "armé jusqu'aux dents".

    «Il est équipé de missiles de croisière Kalibr, qui ont obtenu d'excellents résultats dans le conflit syrien. Il sera en outre doté de systèmes de missiles qui le protégera des menaces aériennes », a-t-il expliqué.

    Toujours d'après ce responsable, les corvettes du projet 22800 doivent assurer la domination russe dans les mers intérieures ainsi que la protection des côtes pacifiques, nordiques et baltiques russes.

     

    Lire aussi:

    Une corvette lance-missiles russe met le cap sur la Méditerranée
    La Marine russe tire des missiles Kalibr contre Daech en Syrie
    La Marine militaire russe recevra 40 nouveaux navires en 2017
    Les deux géants de la Marine russe participent à des exercices de tirs communs
    L’escadre de la Marine russe en Méditerranée renforcée
    Tags:
    missiles de croisière, corvette, navires, Kalibr, projet 22800 Karakurt (corvettes russes), Ouragan (corvette), Marine russe, Iouri Borissov, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik