Ecoutez Radio Sputnik
    Complexe de défense antimissile Patriot

    Pourquoi la Pologne pourrait renoncer au système de défense antimissile US Patriot

    CC BY 2.0 / U.S. Army Materiel Command / 130226-F-FD742-102
    Défense
    URL courte
    42586

    Le Pentagone a reçu une lettre du ministère polonais de la Défense où le pays, potentiel acheteur des systèmes de défense antimissile américains Patriot, menace de renoncer à l'achat si Washington ne transfert pas à Varsovie ses technologies dans le cadre de l'accord.

    La Pologne, un allié exemplaire pour bâtir des défenses contre les «activités déstabilisatrices» d'autres pays, selon Donald Trump, a adressé une lettre au Pentagone menaçant de se retirer de l'accord d'achat des systèmes antiaériens Patriot, lit-on dans le média Defense News, citant la lettre en question.

    La lettre, envoyée par le ministère polonais de la Défense le 15 juillet, affirme que le gouvernement américain devait en premier lieu transférer à la Pologne les technologies du complexe de guidage et du système radar PAC-3, ainsi que des rampes de lancement. Doivent ensuite être coordonnées les conditions de transmission des informations secrètes qui permettront à Varsovie de produire des missiles SkyCeptor et des radars à base de nitrure de gallium, présent à l'intérieur du pays.

    «L'incapacité de satisfaire ces arrangements aura pour résultat notre refus de l'accord, ce qui mènera à l'échec des livraisons prévues par le programme», est-il dit dans la lettre du ministère.

    Après que le contenu du message a commencé à apparaître pour partie dans des médias, le ministère polonais a précisé dans un communiqué que, malgré tout, la Pologne «poursuivra les négociations dans un esprit de compréhension mutuelle». De même, le ministère a reproché aux médias leurs tentatives de détériorer les relations entre les deux pays en publiant des «morceaux sélectionnés» de la correspondance entre les deux gouvernements.

    L'usine conceptrice des systèmes Patriot, Raytheon, a déclaré que les pourparlers sur les livraisons se déroulaient de façon normale.
    Début juillet, le ministère polonais de la Défense a annoncé la signature d'une lettre d'intention avec l'américain Raytheon sur l'achat de missiles antimissiles sol-air Patriot, contrat estimé à plus de 5 milliards d'euros.

    La Pologne comptait obtenir huit batteries de missiles d'ici à 2025 mais voulait en acquérir deux en trois ans à partir de la signature du contrat «afin d'assurer provisoirement la Défense antimissile et anti-aérienne», selon un communiqué officiel publié en avril.

    Optant pour les Patriot de Raytheon, la Pologne avait renoncé à une offre du consortium européen Eurosam réunissant MBDA France, MBDA Italie et Thales.

    Lire aussi:

    Comment l’Europe modernise ses armes pour «lancer un défi» aux armements russes
    Varsovie va dépenser tout son budget militaire annuel pour des missiles américains
    Varsovie déclare avoir de «bonnes intentions» à l’égard de Moscou
    Qu'y a-t-il derrière la «guerre contre la Russie» simulée au stade de Varsovie?
    La Pologne achète des systèmes antiaériens US Patriot pour 7,6 mds USD
    Tags:
    résiliation du contrat, achat, accord, technologies, Patriot (missile), Pologne, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik