Défense
URL courte
20572
S'abonner

Le chasseur russe de 5e génération, connu jusqu’ici sous les noms de T-50 et de PAK FA, sera livré à l’Armée de l’air sous le nom de Su-57 dans quelques mois.

L’armée recevra le chasseur multirôle russe de 5e génération Su-57, anciennement connu sous les noms de PAK FA et T-50, dès 2018, a annoncé vendredi à Moscou Viktor Bondarev, commandant en chef de l’armée de l’air russe.

«Le T-50, ou Su-57, est prêt. Il sera livré à l’armée dès 2018 et les pilotes commenceront à l’étudier et à l’exploiter», a indiqué le général Bondarev dans une interview à la chaîne de télévision russe Zvezda.

Le président du Consortium aéronautique unifié (OAK), Iouri Slioussar, avait précédemment annoncé que l’avion avait passé la première étape des essais et que sa production en série commencerait en 2019. Le premier lot comprendra 12 chasseurs, d’après lui.

Le Su-57 est destiné à remplacer le chasseur Su-27. Conçu par l’avionneur Soukhoi, le Su-57 a effectué son premier vol le 29 janvier 2010. Il a d’abord porté le nom de PAK FA (Futur système aéronautique de l’aviation du front). Plus tard, il a reçu le nom d’usine T-50. La Russie a lancé sa production en petite série en 2013 pour tester ses armements.

La plupart des informations concernant le Su-57 demeurent toujours confidentielles. L’avion monoplace est plus long (19,7 m) et a une plus grande envergure (14 m) que le F-22 américain, mais il est plus petit que le Su-27. Il a une vitesse maximale de 2.600 km/h et un plafond pratique de 20.000 mètres. Le Su-57 a toutes les caractéristiques d’un avion de 5e génération: il est furtif, hypersonique, polyvalent, super manœuvrable et doté d’équipements électroniques sophistiqués.

Le Su-57 franchit le mur du son sans recours à la postcombustion. Seuls le MiG-31 russe et les F-22 et F-35 américains possèdent la même capacité. Dans le même temps, l’avion peut rester en vol pendant 5,8 heures.

T-50, «Futur système aéronautique de l'aviation du front»
© Sputnik .
T-50, «Futur système aéronautique de l'aviation du front»

Lire aussi:

Le «système nerveux» du chasseur T-50 révélé pour la première fois par les scientifiques
Le chasseur T-50 de 5e génération: une «machine qui remplace au maximum le pilote»
Le chasseur T-50 russe surclasse tout ce qui vole, F-35 US compris, selon Mobtada
Le chasseur russe Sukhoi T-50 sera un véritable «tueur de bateaux»
Aux États-Unis, on a comparé le chasseur russe T-50 et le Raptor américain
Tags:
livraisons, Su-57 (T-50, PAK-FA), Viktor Bondarev, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook