Ecoutez Radio Sputnik
    Un sous-marin, image d`illustration

    Les sous-marins nucléaires russes «disparaîtront» des radars ennemis

    CC0
    Défense
    URL courte
    99181971315

    Une nouvelle invention des ingénieurs russes permettra aux sous-marins de rester indiscernables pour les radars ennemis, rendant silencieux le fonctionnement des principaux appareils des submersibles.

    Les sous-marins dernier cri russes du projet 995 de la classe Boreï-A et 885 de la classe Iassen-M seront pratiquement invisibles pour les radars acoustiques sous-marins, principal moyen de détection des sous-marins, relate mardi le quotidien Izvestia.

    Cela est devenu possible grâce à des pompes hermétiques et silencieuses fabriquées en Russie. Auparavant, les sous-marins russes étaient équipés d'appareils moldaves.

    La construction de chaque sous-marin prévoit des dizaines de pompes, qui constituent le véritable «cœur» et l'«appareil circulatoire» du submersible. Elles assurent la circulation du liquide dans le réacteur, le remplissage d'eau des appareils lance-torpilles avant le tir et sont responsables des processus de plongée et d'émersion. Mais le bruit qui accompagne leur fonctionnement est le principal facteur qui démasque la présence d'un sous-marin nucléaire. C'est ce bruit qui est repéré par les radars acoustiques des sous-marins de l'ennemi.

     

    Lire aussi:

    Les sous-marins russes vont être camouflés en baleines
    Les forces sous-marines russes attendent de grands renforts
    Les sous-marins nucléaires russes Boreï bientôt modernisés
    13 cadeaux pour la flotte russe en 15 ans
    "Un nom qui en dit long": les noms de sous-marins russes font peur à l'Occident
    Tags:
    pompes, sous-marin nucléaire, 885 Iassen, 955 Boreï, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik