Défense
URL courte
26911
S'abonner

Un BMPT russe du nouveau type «Terminator», a été testé en Syrie dans des conditions de combat. À en croire ses concepteurs, les tests se sont soldés par un succès.

Un véhicule de combat urbain et d'escorte russe basé sur le châssis du char de combat T-72, un BMPT «Terminator», a été testé sur le terrain en Syrie, a indiqué aux journalistes le PDG de la société chargée de son assemblage, Andreï Terlikov.

«Le BMPT a été testé dans des conditions de combat en Syrie. Il n'y avait aucune raison de la transporter là-bas pour organiser une parade militaire. Le véhicule a été utilisé lors de combats contre les djihadistes de Daech. Ainsi, certains résultats ont été obtenus, y compris des informations qui pourront être utiles pour le ministère russe de la Défense», a-t-il souligné.

Pour rappel, la Syrie et Israël ont déjà fait part de leur souhait d'acheter des blindés de soutien de chars russes BMPT Terminator, a annoncé jeudi à Moscou Alexandre Chevtchenko, chef du département principal des blindés au ministère russe de la Défense.

Le ministère russe de la Défense et le groupe Uralvagonzavod (UVZ) ont signé un contrat de livraison de ces blindés lors du forum militaire et technique Armée 2017 (Army 2017) qui s'est tenu du 22 au 27 août dans la région de Moscou.
Les blindés de type Terminator étaient jusqu'ici réservés à l'exportation. Ils sont notamment en service au Kazakhstan.

Le BMPT Terminator est un véhicule de combat russe conçu sur la base du châssis du char de combat T-72 et destiné uniquement à la protection des unités blindées. Il est équipé de deux canons de 30 mm, d'une mitrailleuse, de deux lance-grenades et de quatre missiles Ataka. Conçu pour le combat urbain, il peut détruire des cibles, y compris souterraines, à une distance de 5.000 m et abattre des avions et des hélicoptères volant à basse altitude.

Lire aussi:

Un Terminator bien réel: des chercheurs sur le point de créer ses confrères liquides
Le terminator is back, pour de vrai!
Les soldats russes équipés comme «Terminator» vers 2020
«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
Tags:
défense, BMPT Terminator, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook