Défense
URL courte
231063
S'abonner

La Russie met au point des armes capables de mettre KO les systèmes électroniques de l'adversaire.

La Russie met au point des munitions radio-électroniques capables de mettre hors service le matériel de l'adversaire grâce à une puissante impulsion de micro-ondes, a annoncé à Sputink Vladimir Mikheïev, premier vice-directeur du consortium russe Technologies radio-électroniques (KRET, filiale de l'entreprise publique Rostec).

Auparavant, des médias russes ont annoncé que Moscou avait mis au point un puissant missile électromagnétique Alabouga doté d'une génératrice de champ magnétique à haute intensité. Selon les médias, une frappe de ce missile serait capable de couvrir une superficie de 3,5 km2 et de mettre hors service tout type de matériel électronique, le transformant en un tas de ferraille.

Le responsable a expliqué qu'Alabouga n'étant pas une arme concrète, ce nom de code désignait un vaste éventail de recherches destinées à déterminer les principaux axes de développement des armes radio-électroniques à venir.

«Nous avons réalisé une analyse théorique approfondie et un travail pratique sur des maquettes qui nous ont permis de déterminer la nomenclature des armes radio-électroniques et le degré de leur puissance», a indiqué l'expert.

Le dommage porté par ces armes peut être varié: «Du simple brouillage qui met le matériel de l'adversaire hors service pour un certain temps à la destruction totale de tous les éléments électroniques faisant partie du matériel de l'adversaire», a précisé le responsable.

Selon lui, tous les résultats des travaux de conception d'armes radio-électroniques ont été déclarés sensibles, et la technologie des armes à micro-ondes a été classée top secrète.

«Aujourd'hui, nous pouvons seulement vous dire que tous les résultats de nos recherches sont mis en pratique lors des travaux de conception d'obus, de bombes et de missiles dotés d'une génératrice électromagnétique spéciale», a conclu l'interlocuteur de l'agence.

Lire aussi:

Importante flambée des hospitalisations en France pour la première fois en plus de deux mois
Un professeur juge le décolleté d'une collégienne de 14 ans provocant, elle se sent «humiliée» - photo
20 pompiers accusés de viols sur une adolescente: la mère de Julie enrage contre la justice
Le bras droit de Raoult assure que tout s'améliore à Marseille et ne comprend pas la décision du gouvernement
Tags:
matériels de guerre, KRET, Vladimir Mikheïev, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook