Défense
URL courte
Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (2017) (20)
231051
S'abonner

Dans le cadre de l'opération en Syrie, les forces aérospatiales russes ont éliminé le commandement d'al-Nosra: le chef du groupe terroriste a été blessé et 12 commandants de terrain ont été éliminés. Une vidéo de la frappe a été publiée par le ministère russe de la Défense.

Le ministère russe de la Défense a publié mercredi une vidéo des frappes effectuées par des avions Su-34 et Su-35 contre les terroristes du Front al-Nosra en Syrie.

Selon le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, les forces aérospatiales russes ont éliminé, lors de l'opération du ministère russe de la Défense en Syrie, 12 commandants de terrain d'al-Nosra et ont grièvement blessé le chef du groupe terroriste Abou Mohammad Al-Joulani.

«Le 3 octobre, le renseignement militaire russe a révélé l'heure et le lieu où se réunirait le commandement d'al-Nosra, dirigé par le chef Abou Mohammad Al-Joulani. Afin d'atteindre la cible, les forces aériennes russes en service en Syrie ont envoyé des avions Su-34 et Su-35», a déclaré Igor Konachenkov.

«Lors d'une frappe, le chef d'al-Nosra, Abou Mohammad Al-Joulani, a reçu de multiples blessures causées par un éclat d'obus et, après avoir perdu une main, se trouve dans un état critique selon plusieurs sources indépendantes», a annoncé le porte-parole du ministère russe de la Défense.

L'opération spéciale du ministère russe de la Défense, visant l'élimination des terroristes impliqués dans l'attaque du 18 septembre contre le poste d'observation de la police militaire russe sur la frontière de la zone d'escalade d'Idlib, se poursuivra, a conclu le général.

Dossier:
Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (2017) (20)

Lire aussi:

Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
Ramadan au Maroc: non-musulmans et non-pratiquants réclament la liberté de «dé-jêuner» en paix
«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
Tags:
frappe aérienne, Su-34, Su-35, Front al-Nosra, ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook