Défense
URL courte
3370
S'abonner

L'avion de reconnaissance dernier cri A-100 qui dépasse par les caractéristiques ses analogues mondiaux, doit faire son premier vol cette année, a déclaré à Sputnik le vice-ministre russe de la Défense Iouri Borisov.

L'avion A-100 — un système de détection et de commandement aéroporté (SDCA) — conçu par l'entreprise aéronautique russe Beriev Aircraft Company effectuera son premier vol avant la fin de l'année, a expliqué à Sputnik Iouri Borisov, le vice-ministre russe de la Défense.

«Nous ne voyons pas les difficultés qui pourraient nous empêcher de faire décoller l'avion cette année», a-t-il indiqué lors de sa visite à Beriev Aircraft Company, basée à Taganrog (sud de la Russie).

L'A-100 est construit sur la base de l'Iliouchine Il-76MD-90A et propulsé par le moteur PS-90A-76. L'avion représente un système polyvalent de reconnaissance qui sera capable de détecter des chasseurs à une distance de plus de 600 km, et des navires à une distance de 400 km. Jusqu'en 2020, l'A-100 sera testé, puis les livraisons aux troupes commenceront. L'appareil surpasse le système American E-3 AWACS et le DLRO A-50 russe.

Lire aussi:

Après le Covid, le chaos social? Le FMI s'inquiète pour la France
Nouveau rebondissement dans l'affaire Elisa Pilarski tuée par des chiens
Sanofi a commis une «erreur de débutant» en fabriquant son vaccin: une virologue étrille le géant français
Gorbatchev reçoit un message de Biden
Tags:
Beriev A-100 (avion-radar), Beriev Aircraft Company, Iouri Borissov, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook