Défense
URL courte
20330
S'abonner

D’ici 2020, la marine américaine serait sensiblement affaiblie, affirme un analyste du portail Defense News, qui prédit d'ici là une réduction d’un tiers des effectifs de l'US Navy.

La flotte de l'armée américaine risque de perdre un tiers de ses navires de guerre d'ici 2020, a déclaré l'expert militaire Bryan McGrath du Defense News. Au cœur du problème, selon lui: la durée de service de plusieurs bâtiments, qui expirera vers cette date.

Par exemple, la durée de service des croiseurs Mobile Bay et Bunker Hill dépassera 35 ans, et les navires seront mis hors service. D'ici 2026, la marine américaine devrait perdre 11 autres croiseurs, indique M. McGrath.

«C'est un signe des problèmes budgétaires de la marine. Il est nécessaire de proposer un programme équilibré de modernisation, d'entretien, d'acquisition, de personnel et de tout ce que la Navy doit payer à part cela», écrit l'analyste militaire sur le site du portail.

Dans le même temps, le portail souligne que la marine américaine est actuellement confrontée à un choix: réaliser une modernisation coûteuse de sa flotte ou essayer de réparer les navires et prolonger leur durée de fonctionnement, bien que leur état soit déjà insatisfaisant.

Le Defense News note néanmoins que les États-Unis n'ont toujours pas l'intention de procéder à une modernisation profonde de leur flotte, même si cela affectera négativement la capacité de celle-ci à mener des missions de combat.

Lire aussi:

La Chine menace les États-Unis de sanctions après une loi américaine sur Hong Kong
L’Armée de l’air d’un pays maghrébin classée première puissance en Afrique par Military Watch Magazine
Un astéroïde frôlera la Terre en septembre, passant cinq fois plus près que la Lune, avertit la NASA
Un gendarme à terre agressé par la foule lors de la manifestation du 14-Juillet – vidéos
Tags:
modernisation, marine, bâtiments de guerre, US Navy, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook