Ecoutez Radio Sputnik
    Exercices russo-indiens Indra-2017

    Indra 2017: les exercices russo-indiens ont pris fin à Vladivostok

    © Sputnik. Vitali Ankov
    Défense
    URL courte
    0 220

    Les exercices interarmées russo-indien Indra 2017 se sont terminés dimanche par une cérémonie de clôture qui a rassemblé des représentants haut-gradés des Armées des deux pays.

    La cérémonie de clôture des premiers exercices interarmées russo-indiens Indra 2017 s'est déroulée dimanche à Vladivostok (Extrême-Orient russe), a annoncé le porte-parole de la Flotte russe du Pacifique, Nikolaï Voskressenski.

    «La cérémonie a rassemblé des représentants du commandement de la Flotte russe du Pacifique et du district militaire de l'Est, des Forces armées indiennes, des équipages de navires, des fusiliers marins, des pilotes, ainsi que l'orchestre de l'état-major de la Flotte russe du Pacifique», a indiqué le porte-parole.

    D'après ses propos, les exercices se sont terminés par un survol de la baie de l'Amour par quatre chasseurs Su-35S, par quatre hélicoptères Mi-8MTSh, ainsi que par un avion-cargo militaire de l'Armée de l'air indienne.

    Selon le commandant en chef par intérim des troupes du district militaire de l'Est, Alexandre Jouravlev, ces exercices ont été les plus importants dans l'histoire des deux pays, impliquant l'Armée de l'air, l'Armée de terre et la Marine des deux participants.

    L'ambassadeur indien en Russie, Pankaj Saran, a pour sa part remercié la partie russe pour le haut niveau d'organisation des exercices conjoints et a souligné qu'ils avaient pour objectif l'entrainement des troupes à lutter contre le terrorisme.

    Lire aussi:

    Trois porte-avions US en manœuvres dans le Pacifique à partir de samedi
    L’interaction militaire russo-indienne a le vent en poupe
    La Défense française compte décrocher en Inde un nouveau contrat de vente de Rafale
    Tags:
    exercices militaires, Su-35S, Mi-8AMTCH Terminator, Flotte russe du Pacifique, Alexandre Jouravlev, Vladivostok
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik