Défense
URL courte
9400
S'abonner

Les premiers essais du missile balistique intercontinental «Sarmat» sont prévus pour la fin de l’année 2017, a déclaré le ministère russe de la Défense.

La Défense russe compte réaliser les premiers tirs d'essai du missile balistique intercontinental «Sarmat» d'ici fin 2017, a déclaré le ministre adjoint russe de la Défense, Youri Borisov.

«Quant au Sarmat, les travaux sur ce complexe de missiles stratégiques se déroulent comme prévu, nous prévoyons les premiers essais d'ici fin 2017», a déclaré M.Borisov dans une interview au journal Voenno-promychlenni courier («Courrier militaro-industriel» en russe).

L'introduction du «Sarmat» dans l'armée russe est prévue pour 2019 ou 2020, a auparavant déclaré le commandant des Forces des fusées stratégiques russes, Sergueï Karakaïev.

Le «Sarmat» remplacera le complexe Voevoda, appelé également en Occident «Satan», équipé d'un missile lourd RS-20V. Le Satan a fait son entrée dans l'armée russe à la fin des années 1980. À ce jour, le RS-20V reste le plus puissant de tous les missiles balistiques intercontinentaux russes.

En Occident, le «Sarmat» a déjà reçu le nom de «Satan 2».

Les travaux sur le projet «Sarmat» ont débuté en 2011. Il est prévu de rééquiper sept détachements des Forces des fusées stratégiques russes par ses missiles, a déclaré à Sputnik une source au sein du ministère russe de la Défense. 

Lire aussi:

Près de 40.000 nouvelles contaminations en 24 heures en France
Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
Biden va retirer toutes les troupes américaines d'Afghanistan
Tags:
tir d'essai, test, Voevoda (missile lourd), RS-28 Sarmat (missile lourd), Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook