Défense
URL courte
6330
S'abonner

Les futures mini-torpilles russes utiliseront l’intelligence artificielle pour se faire passer pour des poissons ou des tortues! Selon un concepteur d’armes pour la Marine, Chamil Aliev, les travaux de conception sont déjà en cours.

Les ingénieurs russes travaillent sur des mini-torpilles capables d’imiter le comportement de poissons et d’animaux marins, notamment de tortues, a annoncé jeudi à Sputnik l’académicien Chamil Aliev. Il travaille comme concepteur pour l’usine Dagdizel de Kaspiisk (Daghestan) qui produit des torpilles pour la Marine russe.

«Notre mission principale est d’intégrer de l’intelligence artificielle dans ces mini-torpilles. Il faut mesurer et régler les sensations [produites lors d’un tir de torpille, ndlr]. Il faut que l’ennemi potentiel ait l’impression qu’il voit s’approcher un grand poisson […]. Dans ce cas, l’intelligence artificielle est un système de commande qui transforme une mini-torpille en poisson auquel personne ne prêtera attention», a indiqué M.Aliev.

Pour l’instant, l’intelligence artificielle «est à l’état embryonnaire» en ce qui concerne son utilité pour la Marine. Mais dès qu’elle «voit le jour, on pourra l’intégrer aux navires, sous-marins, torpilles ou autres matériels et armes».

Les ingénieurs de Dagdizel ont opté pour la création de petites torpilles pesant entre 30 et 40 kilogrammes, alors que le poids des torpilles actuelles dépasse 2 tonnes. Selon M.Aliev, l’essentiel est de compliquer la détection de la torpille.

«Quand on voit un individu de grande taille qu’il faut neutraliser, c’est une mission compliquée, mais réalisable. Mais lorsqu’on voit des milliers de "tortues de combat", sans savoir clairement, où sont les vraies tortues et laquelle est un leurre, c’est beaucoup plus compliqué», a-t-il expliqué.

L’usine Dagdizel est l’une des plus anciennes entreprises de l’industrie de défense russe qui célèbre son 80e anniversaire, le 10 novembre prochain.

Lire aussi:

«Il a tiré quatre balles dans la poitrine d’Asoman»: après qu’on a abattu son chien, elle pense à fuir l’Afghanistan
Un soldat français retrouvé mort au Burkina Faso
Des militaires russes envoyés en Libye? Le Kremlin met les points sur les i
«Scène déchirante»: un chien figé dans de la poix découvert par des enfants en Argentine – images
Tags:
animaux marins, poisson, intelligence artificielle, torpille, Marine russe, Dagdizel, Chamil Aliev, Kaspiisk, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook