Défense
URL courte
16015
S'abonner

Des recrues ayant souffert de troubles psychiques tels que l'alcoolisme et l'automutilation seraient dorénavant autorisées à faire leur service militaire au sein de l'armée US.

Les États-Unis ont levé l'interdiction de recruter dans l'armée des recrues ayant des problèmes psychiques, annonce le quotidien USA Today.

Selon le journal, l'armée américaine est à présent autorisée à accepter des recrues qui ont des antécédents d'automutilation, qui ont souffert de troubles affectifs bipolaires, de dépression, d'alcoolisme et de toxicomanie.

Toujours selon le journal, l'autorisation est liée à la volonté de recruter sous les drapeaux 80.000 personnes d'ici septembre 2018.

Auparavant, en 2009, les États-Unis ont interdit d'accepter des recrues présentant des troubles psychiques, suite à une vague de suicides au sein de l'armée.

L'Armée US est à présent autorisée à accepter des recrues avec des problèmes psychiques
© Sputnik
L'Armée US est à présent autorisée à accepter des recrues avec des problèmes psychiques

Lire aussi:

Les États-Unis prêts à défendre le Japon avec l’arme nucléaire
Les Tatars de Crimée proposent à Erdogan de se rencontrer sur leur sol
Biden face aux accords de «paix» de Trump pour Israël: «On voit aujourd’hui les limites de l’exercice»
L'ancien ministre Éric Raoult est mort
Tags:
recrues, Forces armées des Etats-Unis, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook