Défense
URL courte
17830
S'abonner

La Russie ne s’arrête pas de mettre en œuvre de nouvelles technologies spatiales. En 2018 un nouveau satellite russe sera placé sur orbite afin d’intercepter des informations secrètes.

La Russie pourra intercepter les informations secrètes des adversaires éventuels à l'aide des satellites «Repey» (bardane), a annoncé l'État-major russe cité par le quotidien russe Izvestia.

Le premier appareil spatial d'essai de ce type sera lancé en 2018, permettant d'obtenir des informations opérationnelles sur les activités militaires partout dans le monde. Le satellite est capable de localiser des radars, des émetteurs-radio, des lancements de missiles et des émissions produites par d'autres appareils militaires.

L'analogue de «Repey» le plus connu aujourd'hui est l'appareil spatial américain Mentor, dont sept unités ont déjà été placées sur l'orbite de la Terre.

Lire aussi:

Un «confinement très serré» fait partie des scénarios envisagés, selon le gouvernement
Troisième confinement: «La France est le pays des révolutions» et «on est à la limite», lance Philippot
Le professeur Raoult s’en prend au gouvernement et au Conseil de l’Ordre des médecins
La mère de Yuriy accusée d'exploitation de femmes de ménage ukrainiennes, selon Libération
Tags:
satellites militaires, missiles, interception, Etat-major de l'Armée russe, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook