Défense
URL courte
17830
S'abonner

La Russie ne s’arrête pas de mettre en œuvre de nouvelles technologies spatiales. En 2018 un nouveau satellite russe sera placé sur orbite afin d’intercepter des informations secrètes.

La Russie pourra intercepter les informations secrètes des adversaires éventuels à l'aide des satellites «Repey» (bardane), a annoncé l'État-major russe cité par le quotidien russe Izvestia.

Le premier appareil spatial d'essai de ce type sera lancé en 2018, permettant d'obtenir des informations opérationnelles sur les activités militaires partout dans le monde. Le satellite est capable de localiser des radars, des émetteurs-radio, des lancements de missiles et des émissions produites par d'autres appareils militaires.

L'analogue de «Repey» le plus connu aujourd'hui est l'appareil spatial américain Mentor, dont sept unités ont déjà été placées sur l'orbite de la Terre.

Lire aussi:

Coronavirus, en continu: aggravation de la crise aux États-Unis avec près de 1.200 morts en 24h
Les autorités ont «menti» sur l’inutilité des masques pour «une bonne cause», estime une journaliste
«Plus rien ne sera jamais comme avant pour l'immobilier après le coronavirus»
Les États-Unis, premières victimes du choc pétrolier?
Tags:
satellites militaires, missiles, interception, Etat-major de l'Armée russe, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook