Défense
URL courte
17722
S'abonner

Un nouveau système de lutte contre les satellites sera mis au point par les entreprises russes d'armement dans le cadre du nouveau programme d'Etat, selon un responsable.

Dans le cadre du nouveau programme d'Etat pour les armements 2018-2027, la Russie mettra au point un système mobile de lutte contre les satellites Rudolph, a annoncé le vice-directeur du 46e Institut de recherches auprès du ministère russe de la Défense, Oleg Atchassov.

Auparavant, des entreprises militaires et des représentants du ministère de la Défense ont plusieurs fois annoncé des travaux de conception d'armes antisatellites, notamment dans le cadre du projet Bylina, conçu par le groupe Technologies radio-électroniques (KRET en russe). Toutefois, le système Rudolph est publiquement mentionné pour la première fois.

Le responsable, intervenant devant les sénateurs du Conseil de la fédération (chambre haute du parlement russe), a ajouté qu'en plus du système mobile Rudolph, la Russie met au point un système mobile basé au sol de lutte radioélectronique contre les satellites de télécommunication Tyrada-2S.

Ce nouveau programme prévoit la mise au point d'un système stationnaire de missiles stratégiques Sarmat, de chasseurs polyvalents Su-35S, d'un missile hypersonique, du système de missiles sol-air S-500 et d'autres armements.

Le nouveau programme d'Etat pour les armements est actuellement examiné par le gouvernement russe et sera soumis d'ici le 15 décembre à l'administration présidentielle.

Lire aussi:

L’incident avec la marine russe près de la Crimée filmé depuis le destroyer britannique – vidéo
Au Québec, les mesures sanitaires poussent des expats français à partir, «mais surtout pas en France!»
Moscou met en garde l’Otan contre des conséquences «imprévisibles» après l’incident avec la Royal Navy
Un TGV ciblé par des tirs à Marseille
Tags:
satellites militaires, Su-35S, S-500, KRET, ministère russe de la Défense, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook