Ecoutez Radio Sputnik
    le Rafale

    Le Qatar détrône l’Arabie saoudite de sa 1ère place de client des armements français

    © Sputnik. Grigoriy Sysoev
    Défense
    URL courte
    5710

    À peine commencée, la visite officielle du Président français au Qatar a déjà porté ses fruits. Doha vient d’annoncer l’achat de 12 Rafale, de 490 blindés VBCI de Nexter et de 50 avions civils A321. Ces contrats font de lui le premier client de la France en matière d’armement dans la région.

    À son arrivée à Doha, dans le cadre d'une visite officielle, Emmanuel Macron était attendu avec une déclaration, qui n'allait pas manquer de lui donner le sourire ainsi qu'à toute l'industrie militaire française.

    Le Qatar a annoncé l'achat de 12 Rafale supplémentaires, en plus des 24 commandés en 2015, et un accord pour 490 blindés VBCI de Nexter. Ces contrats font de Doha le premier client de la France dans la région du Golfe.

    Ce contrat porte la commande ferme totale de Rafale à 36 appareils auxquels s'y ajoute une option pour 36 Rafale supplémentaires, selon l'Élysée. Ceci en plus de l'achat de 50 avions civils A321 à Airbus. Le montant de tous ces contrats est évalué 11 milliards d'euros.

    Pour Nexter, le contrat n'est pas encore ferme, mais l'engagement pour 490 VBCI est une avancée majeure. Si l'accord se confirme, le Qatar serait le premier client export de ce blindé à huit roues de 28 tonnes, capable d'embarquer neuf soldats, et déployé par l'armée de terre française en Afghanistan et au Mali.

    Sur les cinq dernières années (2012-2016), Doha devance pour la première fois Riyad, avec 7,4 milliards de commandes, contre 7,2 milliards. Les accords annoncés le 7 décembre vont encore creuser cet écart.

    Dans sa quête de soutiens diplomatiques dans le cadre de l'embargo qui lui est imposé par l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis, le Qatar a aussi annoncé des commandes de 36 F-15 américains et de 24 Eurofighter Typhoon européens. Mais seule la commande de Rafale est un contrat ferme.

    Lire aussi:

    Les USA vendent des F-15 au Qatar malgré les accusations de soutien au terrorisme
    Le gazoduc qatari vers les Émirats arabes unis reste actif malgré la crise diplomatique
    Les USA vendent des F-15 au Qatar malgré les accusations de soutien au terrorisme
    Tags:
    armements, contrat, VBCI (Véhicule blindé de combat d’infanterie), Airbus A321, Rafale, Emmanuel Macron, Arabie Saoudite, France, Qatar
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik