Défense
URL courte
Traité FNI (138)
494118
S'abonner

Le Président américain entend introduire de nouvelles sanctions contre les sociétés de l’industrie militaire russes suite aux violations présumées du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire, selon les médias américains. La Russie déclare respecter ses engagements.

Donald Trump aurait l'intention d'adopter de nouvelles sanctions antirusses à cause des violations présumés du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire, a fait savoir Politico en se référant à une source haut placée de l'Administration américaine.

Selon ce magazine américain, le département du Commerce des États-Unis pourrait sanctionner les sociétés russes ayant élaboré des technologies contribuant à la création de nouvel armement en violation du Traité FNI dont le trentenaire a été célébré hier.

Les États-Unis entendraient ainsi faire savoir à la Russie que l'Administration Trump ne tolérera pas la violation de ce traité. Cette déclaration intervient juste après que les deux pays signataires ont annoncé qu'ils organiseraient prochainement une nouvelle rencontre de la commission de contrôle du traité.

La Russie dément toutes les allégations selon lesquelles elle aurait violé ce traité, tout en accusant les États-Unis de créer des systèmes militaires incompatibles avec ses engagements, conformément à ce document.

«Nous soulignons encore une fois que nous allons respecter toutes les conditions du Traité FNI tant que nos partenaires les respectent. Nous sommes prêts à mener un dialogue dépolitisé et professionnel sur le fond des problèmes accumulés. Mais nous n'acceptons pas les tentatives de nous imposer des ultimatums et d'exercer une pression militaire et politique, en introduisant de nouvelles sanctions contre la Russie, dont ils parlent beaucoup à Washington», a déclaré le ministère russe des Affaire étrangères.

Le Traité FNI, en conformité avec lequel l'URSS et les États-Unis se sont engagés à renoncer à la fabrication, aux essais et au déploiement de missiles lancés depuis le sol et ayant une portée se situant entre 500 et 5 500 km, a été signé le 9 décembre 1987 à Washington.

Dossier:
Traité FNI (138)

Lire aussi:

Une voiture a percuté la grille d’entrée de la chancellerie d’Angela Merkel à Berlin - photos, vidéo
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
Des lance-roquettes multiples US déployés en Roumanie: «un message» pour la Russie, selon Forbes
Les bars ne rouvriront pas avant le 1er février, selon Europe 1
Tags:
violations, Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), administration Trump, ministère russe des Affaires étrangères, Donald Trump, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook