Ecoutez Radio Sputnik
    Tir d'un missile Kalibr

    Ces armes russes dernier cri testées contre Daech en Syrie

    © Photo. Service de presse du ministère de la Défense
    Défense
    URL courte
    261070

    La lutte contre les djihadistes de Daech en Syrie a permis à l'armée russe de tester plusieurs armes soit modernisées, soit mises au point récemment. Retour sur les armements les plus performants qui ont permis de débarrasser la Syrie de la présence des djihadistes de Daech.

    Les succès de l'opération de l'armée russe contre les djihadistes de Daech en Syrie ont été obtenus non seulement grâce aux avions des Troupes aérospatiales, mais également à l'usage d'armements très efficaces.

    Sputnik publie une liste de certains de ces armements:

    Su-35S

    Su-35
    © Sputnik . Alexey Kudenko
    Su-35

    Le chasseur polyvalent Su-35S de génération 4++ S est sans doute un appareil des plus performants, capable de faire un demi-tour horizontal sans perte de vitesse et d'altitude. En un combat aérien, il équivaut au chasseur américain F-22 de cinquième génération, mais il est plus efficace quant à sa capacité à frapper des cibles basées au sol. Doté de plusieurs missiles air-air et d'une station puissante de lutte radio électronique, le Su-35S est capable de remporter la victoire dans des combats à grande distance.

    Le concepteur général du Consortium aéronautique unifié (OAK) Sergueï Korotkov.a récemment déclaré que durant les 75 jours de leur exploitation, les chasseurs avaient effectué plus de 140 vols de combat visant à détruire les infrastructures des djihadistes. Selon lui, les MiG-29SMT opéraient des frappes sur les bases des terroristes, aussi bien en missions solitaires, qu'avec des chasseurs Su-34 et Su-35. Les MiG-29SMT accompagnaient également parfois les bombardiers Tu-22M3.

    Mi-28N le Chasseur nocturne et l'Alligator

    Un hélicoptère Ka-52 Alligator au tournoi Aviadarts 2016 en Crimée
    © Sputnik . Evgeni Biyatov
    Un hélicoptère Ka-52 Alligator au tournoi Aviadarts 2016 en Crimée

    Les hélicoptères d'attaque Mi-28N le Chasseur nocturne et l'Alligator sont capables de remplir des missions de soutien des opérations terrestres de jour et de nuit, par n'importe quelle météo. Ils sont équipés de missiles anti-char, capables de percer un blindage de 900 mm sous protection dynamique. Les hélicoptères sont furtifs aux rayons infra-rouges. En plus des armes destinées à effectuer des frappes terrestres, les appareils sont également équipés de missiles air-air.

    Le recours massif à ces hélicoptères est devenu la nouvelle carte de visite de l'Armée de l'air russe. Ils ont été déterminants dans l'issue de la bataille pour la ville syrienne de Deir ez-Zor.

    Les missiles de croisière Kalibr

    La frégate russe Admiral Essen tire des missiles Kalibr-NK
    © Photo. Ministerio de Defensa de la Federación Rusa
    La frégate russe Admiral Essen tire des missiles Kalibr-NK

    Les missiles de croisière Kalibr, tirés depuis divers plateformes sur les djihadistes en Syrie, ont fait sensation dans les milieux militaires.

    Ces missiles peuvent être basés en mer, au sol et dans l'air. Dotés de différents systèmes de pointage, ils sont capables de détruire des cibles en mer et au sol. Se déplaçant à une vitesse supersonique (jusqu'à 2,9Ma), les Kalibr ont une portée de 2.600 km. Tirés à plusieurs reprises depuis des frégates et des sous-marins russes, ces missiles de croisière ont détruit de nombreuses positions de djihadistes de Daech en Syrie. Notamment, en début novembre, le sous-marin Kolpino positionné en Méditerranée a tiré six missiles Kalibr visant les positions de Daech à Abou Kamal syrienne. Les missiles ont parcouru une distance d'environ 650 km avant d'atteindre leurs cibles.  

    Le système de missiles antichar Kornet

     Le système Kornet
    © Sputnik . Evgeny Biyatov
    Le système Kornet

    Le système de missiles antichar Kornet est capable de percer un blindage dont l'épaisseur peut atteindre 1.400 mm. Cependant, cette épaisseur n'a jamais été utilisée jusqu'à présent par les constructeurs de chars.

    Le système utilise le mode "tire et oublie". Ses missiles sont capables de surmonter la protection active d'un char. Deux missiles sont tirés à tour de rôle à intervalle réduit. Le premier missile joue le rôle de kamikaze, se faisant détruire par la munition du système de protection active du char. Le deuxième missile se sert de l'espace dégagé par le premier et détruit le char. 

    Les Kornet se sont révélés particulièrement efficaces dans la lutte contre les véhicules blindés chargés d'explosifs que les djihadistes de Daech utilisaient en Syrie pour perpétrer des attentats sanglants.

    Le système lourd lance-flammes à roquettes TOS-1A Solntsepek

    © RIA Novosti. Lada Knigina
    Tirs d'un lance-flammes à roquettes russe Solntsepek

    Le système lourd lance-flammes à roquettes TOS-1A Solntsepek a été mis au point pendant la décennie passée, mais n'a réellement été utilisé que dans les combats en Syrie.

    Une salve de 24 roquettes tirée à une distance de 6.700 mètres est capable de couvrir une superficie de 40.000 mètres carrés. Ce système est très impressionnant non seulement pour l'ennemi, mais aussi pour un observateur extérieur. La revue américaine Popular Mechanics écrit: «Une salve du système est capable d'incendier huit quartiers urbains, créant un enfer pour tous ceux qui se trouvent dans la zone de la frappe. Il est difficile de trouver quelque chose de plus terrible parmi les systèmes d'armes terrestres».

     

    Le missile de croisière à haute précision Kh-101

    Le missile de croisière à haute précision Kh-101 équipe les bombardiers stratégiques russes Tu-95MS, Tu-160 et Tu-22M3.

    Missiles Kh-101
    © Photo. Ministère russe de la Défense
    Missiles Kh-101

    Sa portée est de 5.500 km, ce qui permet aux avions de rester en dehors de la DCA ennemie. Le missile, capable d'acheminer 400 kg d'explosif, possède une haute précision de tir, n'excédant pas 5 mètres. Il vole en rase-mottes, à une altitude de 30 m. Ces missiles ont fait leurs preuves lors des frappes visant les positions de Daech et du Front al-Nosra à Deir ez-Zor et à Idlib, en Syrie.

    Lire aussi:

    Ces armes russes qui ont prouvé leur efficacité contre les djihadistes en Syrie
    Cinq nouvelles armes russes qui ont fait leurs preuves au combat en Syrie
    Un pilote de Su-57 confie quelles étaient les missions de ces aéronefs en Syrie (vidéo)
    Tags:
    Kh-101, Kalibr, Su-35S, TOS-1A Solntsepek, Kornet, Mi-28N Chasseur de nuit, Troupes aérospatiales de Russie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik