Défense
URL courte
2311
S'abonner

L’équipement de combat du soldat du futur pourrait être doté d’un exosquelette, selon le directeur général de l’Institut de recherche en mécanique de précision Dmitri Semizorov.

Dmitri Semizorov, directeur général de l'Institut de recherche en mécanique de précision, concepteur de l'équipement du soldat du futur Ratnik, a confié à la chaîne de télévision Zvezda qu'à l'heure actuelle l'Institut développe un exosquelette visant à augmenter les capacités de l'organisme humain.

«Pour l'heure, de nombreux pays travaillent sur ce problème. Nous différencions conventionnellement les exosquelettes actifs et passifs. Les exosquelettes «passifs» aideront le soldat à porter des charges lourdes. Les exosquelettes «actifs» eux permettront de tirer avec plus de précision et de mieux manier les armes. À l'heure actuelle nous cherchons de nouveaux matériaux pour faire ça. Mais le problème majeur, c'est les nouvelles sources d'énergie qui permettraient à l'exosquelette de se recharger rapidement et de remplir d'autres fonctions, notamment celle de protection. Nous avons une idée sur comment le faire», a signalé Dmitri Semizorov.

À l'heure actuelle, des éléments du Ratnik-2 sont testés par les troupes. La deuxième génération d'équipement diffère de la première par une masse inférieure, une meilleure protection des gilets pare-balle et la présence de systèmes intégrés de commande et de communication.

En outre, il est question de faire de «chaque soldat un sniper». Chaque tir doit atteindre la cible, selon M. Semizorov.

Il a ajouté que des clients étrangers ont témoigné de l'intérêt pour ce produit.

«Il y a plusieurs pays étrangers qui sont prêts à acheter notre équipement de combat qui peut être utilisé n'importe où, depuis les tropiques jusqu'aux régions polaires», a-t-il constaté.

Lire aussi:

Pourquoi des affiches de l’État sur le pass sanitaire étaient datées de janvier 2020? Explications
En bombardant le Liban, Israël envoie un message à l’Iran
«La gorge me brûlait»: voici ce qui s’est passé dans la salle de cinéma évacuée à Annecy en pleine première d’OSS 117
Togo: Sitôt construit, un barrage s'écroule… les espoirs des villageois aussi – photos
Tags:
Dmitri Semizorov, Ratnik, exosquelette
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook