Défense
URL courte
2260
S'abonner

Des unités spéciales russes et chinoises ont réalisé des manœuvres antiterroristes en Chine pour, entre autres, tester les équipements dont est dotée la Police armée du peuple chinoise.

Les manœuvres antiterroristes des unités spéciales de la Garde nationale russe et de la Police armée du peuple chinoise «Coopération 2017», entamés le 2 décembre, se sont achevées mercredi dans la région autonome Hui du Ningxia, en Chine.

Les militaires ont effectué un assaut aéroporté d'hélicoptères, un assaut d'un immeuble de grande hauteur, la recherche et la neutralisation de criminels armés cachés dans un bloc d'habitation, la libération d'otages retenus dans un véhicule, des tirs avec différents types d'armes et de véhicules de combat, et ont montré leur maîtrise des prises de combat corps à corps.

Les exercices antiterroristes avaient ceci de particulier que les participants ont utilisé des armements, des véhicules et des moyens de communication appartenant à la Police armée du peuple, a précisé le service de presse de la Garde nationale russe.

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Après le Covid-19, la Chine voit ressurgir un virus mortel transmis par les tiques
Une «cause extérieure»: le capitaine qui a transporté le nitrate d'ammonium parti en fumée à Beyrouth s’exprime
Tags:
exercices militaires, lutte antiterroriste, Police armée du peuple (Chine), Garde nationale russe, Chine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook