Défense
URL courte
491
S'abonner

Plus de 60 enregistrements d’essais de bombes nucléaires auxquels les USA ont procédé pendant la guerre froide sont désormais disponibles en ligne. Il s’agit de la deuxième série d’enregistrements de ce type déclassifiés depuis le début de l’année en cours.

Les États-Unis ont déclassifié 62 enregistrements de tests nucléaires menés pendant la période comprise entre 1945 et 1962, apprend-t-on sur le site du Laboratoire national de Lawrence. 

Il s’agit de la deuxième partie d’enregistrements publiés sur une chaîne YouTube spéciale, la première ayant été rendue publique en mars dernier. Au total, l’équipe de physiciens dirigée par Greg Spriggs possède quelques 10.000 enregistrements dont seuls 750 ont été pour le moment déclassifiés. 

Entre autres, les essais Harlem,  menés le 12 juin 1962 dans l’océan Pacifique, au-dessus de l’île Christmas, dans le cadre de l’opération Dominic, ont été rendus publics. Dans le cadre de ce projet, les militaires américains avaient alors procédé à 105 explosions. Dans la plupart des cas, les bombes étaient larguées depuis des bombardiers B-52. La puissance de ces bombes atomiques était de 1,2 mégatonne en équivalent TNT.

«Nous avons reçu beaucoup de requêtes au sujet de ces enregistrements et nous considérons que le public a le droit de voir les enregistrements», a-t-on expliqué.

Le laboratoire souligne que l’objectif de la publication de ces vidéos est l’examen des conséquences des essais, notamment l’établissement de la quantité exacte d’énergie libérée lors de l’explosion.

Lire aussi:

«Sputnik V»: Poutine annonce l'enregistrement du premier vaccin contre le Covid-19 en Russie
Un incendie «d'une rare intensité» dans un immeuble de Vincennes, deux morts – images
Guy Georges pourrait être remis en liberté sous peu malgré ses nombreux viols et meurtres
Tags:
déclassification, vidéo, test, essais, bombe atomique, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook