Défense
URL courte
0 271
S'abonner

Le robot Nerekhta peut non seulement être un soldat et un véhicule de transport, mais son moteur électrique silencieux en fait un robot de renseignement d’artillerie idéal capable de transmettre les coordonnées de ses cibles.

Les essais du robot de combat russe Nerekhta se déroulent dans la région de Vladimir. Il s'agit d'un véritable «soldat universel»: mobile, puissant et invulnérable.

Deux systèmes de combat robotisés mènent pour la première fois le feu sur les cibles. Une mitrailleuse gros calibre Kord est installée sur l'une des deux plateformes, l'autre portant une mitrailleuse Kalachnikov et un lance-grenades AG-30. Ils sont guidés par des opérateurs assis devant des moniteurs.

La vitesse maximale du Nerekhta, qui fait 2,5 par 1,5 m, est de 30 km/h. Sa compacité et sa manœuvrabilité permettent à ce système non seulement de mener le combat, mais aussi d'évacuer les blessés. Dans sa version transport, il peut être utilisé pour livrer des munitions.

Mais ce n'est pas tout. Son moteur électrique silencieux en fait un robot de renseignement d'artillerie idéal capable de transmettre les coordonnées de ses cibles. Après des tests réussis, le robot devra être mis en service au sein de l'armée de terre. Les robots encaisseront le coup lors des opérations les plus dangereuses et préserveront ainsi la vie des soldats.

Lire aussi:

Un TGV ciblé par des tirs à Marseille
La décision de l’Assemblée sur le port du burkini dans les piscines va à l’encontre de ce que pensent les Français
Voitures vandalisées, poubelles en feu: des violences éclatent après le match Portugal-France – vidéos
L’incident avec la marine russe près de la Crimée filmé depuis le destroyer britannique – vidéo
Tags:
robot, robot de combat, défense, robot Nerekhta, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook