Ecoutez Radio Sputnik
    Un djihad-mobile après l'explosion

    «Djihad-mobiles» en Syrie, arme de prédilection des terroristes

    © Sputnik. Dmitry Vanin
    Défense
    URL courte
    2113

    Le ministère russe de la Défense a expliqué comment les véhicules bourrés d’explosifs utilisés par les terroristes influent sur la tactique des forces armées en Syrie.

    Les terroristes en Syrie utilisent massivement des «djihad-mobiles», des voitures bourrées d'explosifs, ce qui a poussé les forces gouvernementales syriennes et russes à modifier leurs plans d'action, a indiqué au quotidien Komsomolskaïa pravda le chef de l'état-major général des forces armées russes, Valeri Guerassimov.

    «Par exemple, lors des combats pour Deir ez-Zor, comme pour d'autres localités dans la vallée de l'Euphrate, l'utilisation de «djihad-mobiles» a pris un caractère quasi massif», a-t-il

    précisé.

    Au début de l'opération, les terroristes utilisaient dans un combat deux à trois «djihad-mobiles», puis sept à huit, raconte le général. C'est grâce à ces véhicules de kamikazes, dont chacun peut porter plus de 400 kg d'explosifs, que les extrémistes ont réussi à fuir Alep en 2016, selon lui.

    Trois «djihad-mobiles» ont alors fait sauter deux postes de contrôle des forces gouvernementales syriennes en ouvrant une brèche de 500 à 700 m. Les terroristes, selon un plan préparé d'avance, ont attaqué le couloir des deux côtés et ont rompu l'encerclement, a raconté le général. La reprise des positions perdues a pris trois mois de rudes combats.

    Lire aussi:

    L’armée syrienne avance vers Deir ez-Zor pour reprendre la ville à Daech
    Deux ans d’opération russe en Syrie: un bilan
    La victoire stratégique: comment l'armée syrienne a percé le blocus de Deir ez-Zor
    Tags:
    explosifs, kamikaze, Valéri Guérassimov, Russie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik