Défense
URL courte
4192
S'abonner

Pour s'entrainer à détruire des sites d'un adversaire conventionnel, les pilotes d'un régiment d'aviation du District militaire du Sud, ont largué plus de 2.300 missiles et bombes en 2017.

Les équipages des bombardiers Su-24M d'un régiment d'aviation du District militaire du Sud, basé dans la région de Volgograd, ont largué plus de 2.300 missiles air-sol et de bombes lors des exercices tactiques menés en 2017, a annoncé aux journalistes le chef du service de presse du District, Viktor Astafiev.

Les exercices de tir réel ont été menés sur des polygones situés dans les régions de Volgograd, de Rostov et de Stavropol, impliquant des bombardiers Su-24M et des avions de reconnaissance Su-24MR.

«Les pilotes s'entrainaient à détruire des sites, des bases, des dépôts d'hydrocarbures, des effectifs d'un adversaire conventionnel ainsi que des caches d'armes et de munitions appartenant à des groupes illicites armés», a précisé le responsable.

Au total, en 2017, chaque pilote du régiment a fait au moins 180 décollages d'entraînement, ayant passé en vol plus de 100 heures, dont une moitié la nuit et par une météo défavorable.

Su-24M
© Sputnik
Su-24M

Lire aussi:

Incident nucléaire à Taishan: coup dur pour l’EPR made in France, en concurrence avec les USA
«Pédocriminel!»: Jack Lang insulté à Montpellier – vidéo
Navires iraniens en route vers le Venezuela? «Une provocation pour les USA, qui se prennent pour les rois du monde»
Perquisition à l'IHU où officie le professeur Raoult
Tags:
exercices tactiques, missiles, Su-24M, Volgograd
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook