Défense
URL courte
9451
S'abonner

Le quatrième sous-marin de classe Boreï, le Prince Vladimir, mis à l'eau en novembre dernier, sera soumis aux essais en 2018 au sein de la Flotte russe du Nord.

Les essais du nouveau sous-marin nucléaire russe Kniaz Vladimir (Prince Vladimir) se dérouleront courant 2018 au sein de la Flotte russe du Nord, a annoncé le porte-parole de la Flotte Vadim Serga.

Selon le porte-parole, la Flotte du Nord poursuivra en 2018 ses missions dans l'Arctique, en océan Atlantique ainsi qu'en Méditerranée. Les effectifs de la Flotte prendront également part aux essais de nouveaux armements et équipements militaires, dont des navires ultramodernes, a souligné M.Serga.

Le Prince Vladimir est un sous-marin nucléaire lanceur d'engins à vocation stratégique de quatrième génération. Il s'agit du quatrième navire du projet 955 Boreï, après le Iouri Dolgorouki, l'Alexandre Nevski et le Vladimir Monomaque.

Grâce aux efforts de modernisation, le nouveau submersible devrait dépasser ses prédécesseurs en matière de diminution du bruit, de manœuvrabilité, de rétention en profondeur et de commande des armes.

L'arme principale des sous-marins de classe Boreï est le missile balistique intercontinental Boulava équipé de 6 ogives à trajectoire indépendante d'une portée de 9.300 km.

Lire aussi:

Ex-ambassadeur de France à Moscou: «Joe Biden a très clairement compris le message du Président russe»
La France enregistre 300.000 nouveaux millionnaires pendant la pandémie
«Blancheur de la nourriture française»: Sciences Po s’enfonce toujours plus loin dans la dérive racialiste
Tags:
essais, sous-marin nucléaire lanceur d'engins (SNLE), 955 Boreï, R-30 Boulava, Prince Vladimir (sous-marin), Flotte russe du Nord, Vadim Serga, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook