Ecoutez Radio Sputnik
    Explosion (image d'illustration)

    Les bombes les plus puissantes larguées lors des guerres

    © AP Photo/ Efrem Lukatsky
    Défense
    URL courte
    12415

    Voici une liste non exhaustive des bombes superpuissantes que les armées du monde aient jamais utilisées pendant les guerres du XXe siècle, présentée par Sputnik.

    La Tondeuse de marguerites, la Tall Boy, la Mère de bombes, voici quelques noms des bombes aériennes superpuissantes jamais utilisées dans les combats. Cette liste de bombes destinées à détruire des toits épais de plusieurs mètres d'abris souterrains, d'usines militaires et de ponts blindés de navires a été rédigée par Sputnik.

    L'URSS — une bombe de 9.400 kilogrammes

    Pendant les années de la Grande Guerre patriotique (1941-1945), l'union Soviétique a mis au point la bombe FAB-5000HG, pesant cinq tonnes et contenant 3.200 kilos d'explosif particulièrement puissant, le TGA (mélange de trinitrotoluène, d'hexogène et d'aluminium).
    Initialement, il fallait acheminer la bombe à l'aide d'un avion kamikaze, depuis un vieux bombardier TB-3. Mais il s'est avéré que le seul bombardier capable de porter la bombe était le bombardier Pe-8 et cela, avec des réserves. L'énorme bombe étant trop grande pour la soute, l'avion devait décoller sans avoir fermé la porte arrière.

    L'on sait que l'aviation de l'Armée rouge a largué ces tsar-bombes sur les troupes de l'Allemagne nazie à Koenigsberg et à Helsinki. Les FAB-5000NG ont également été utilisées lors des frappes aériennes pendant la bataille de Koursk.

    La FAB-9000 M-54 soviétique
    © Sputnik. Alexey Kudenko
    La FAB-9000 M-54 soviétique

    La bombe soviétique la plus puissante jamais utilisée contre un ennemi est la FAB-9000 M54, pesant 9.400 kilos. Ces bombes étaient largement utilisées pendant la guerre en Afghanistan — lors des trois premiers mois de 1988, les bombardiers stratégiques Tu-16 ont largué 289 bombes de ce type pour lutter contre les rebelles.

    Les Etats-Unis — une bombe de 9.500 kilogrammes

    L'aviation américaine recourait largement aux bombes superpuissantes pendant la guerre du Vietnam. La BLU-82, appelée la Tondeuse de marguerites et pesant 6.800 kilos a été la plus lourde jamais utilisée au Vietnam.

    BLU-82
    © AP Photo/ JANES
    BLU-82

    Ensuite, ces bombes ont été utilisées en Irak contre les troupes de Saddam Hussein, les avions de l'US Air Force y ayant largué 11BLU-82.

    En Afghanistan, les BLU-82 étaient utilisées pour détruire des tunnels souterrains ou creusés dans les montagnes par les talibans. Selon les Américains, le recours à ces bombes permettait de démoraliser totalement l'adversaire.

    En avril 2017, les Etats-Unis ont fait exploser en Afghanistan leur bombe GBU-43/B de 9,5 tonnes, baptisée sans fausse modestie La Mère de toutes les bombes. Selon le Pentagone, la bombe a détruit un ensemble de tunnels construits par les djihadistes de Daech dans la province de Nangarhar et a en a tué plus de 90.

    MOAB bomb
    MOAB bomb

    Toutefois, ce sont les bombes atomiques Little Boy et Fat Man larguées en 1945 sur le Japon qui restent les bombes les plus puissantes jamais utilisées dans des combats.

    Bombe Fat Man
    © Sputnik.
    Bombe Fat Boy

    Royaume-Uni — une bombe de 9.980 kilogrammes

    Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Britanniques ont été les champions des bombes superlourdes. Ils ont créé plusieurs types de bombes sismiques. L'inventeur de ces bombes, Barnes Wallis, a estimé qu'une bombe de ce type larguée d'une haute altitude était capable d'atteindre une vitesse supersonique et de s'enfoncer très profondément dans le sol, son explosion pouvant ainsi provoquer des ondes sismiques afin de détruire tout ce qui se trouvait aux alentours.

    La bombe sismique Tall Boy, de 5.443 kilos, a été l'arme la plus utilisée par la Royal Air Force durant les années 1944-1945, l'industrie britannique avait fabriqué 800 exemplaires de la Tall Boy.

    Tallboy
    Tallboy

    Mais la bombe la plus lourde jamais utilisée pendant la guerre fut la Grand Slam britannique. Longue de 7,7 mètres, elle pesait 9.980 kilos. Au total, plus de 40 bombes similaires ont été fabriquées au Royaume-Uni. Lors des essais de cette bombe, son explosion a fait un trou large de 38 mètres et profond de neuf mètres.

     Grand Slam
    Grand Slam

    Lire aussi:

    Les bombes aériennes les plus destructrices de l'histoire
    Le «père de toutes les bombes» iranien, compatible avec les conventions internationales
    Vidéo du largage sur l'Afghanistan de la plus puissante bombe non nucléaire US
    Tags:
    bombe, navires, usine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik