Ecoutez Radio Sputnik
    Le sous-marin TK-208 «Dimitri Donskoï»

    Le recyclage des deux plus grands sous-marins du monde serait prévu pour bientôt

    © Sputnik . Alexei Danichev
    Défense
    URL courte
    5223

    La Russie a décidé de recycler ses deux plus grands sous-marins nucléaires, les plus longs du monde. Désormais, elle n’a à son service qu’un seul navire de cette classe.

    Les deux plus grands sous-marins du monde de la classe de sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE) (le projet 941 « Akula ») «Arkhangelsk» et «Severstal», déjà mis hors de service, seront recyclés en Russie, a fait savoir à Sputnik une source dans l'industrie navale.

    Désormais, la flotte militaire russe n'est dotée que d'un sous-marin nucléaire de ce type «Dimitri Donskoï», utilisé auparavant pour les tests des missiles Boulava.

    «En ce qui concerne les sous-marins «Arkhangelsk» et «Severstal», la décision sur leur recyclage a été prise. Leur exploitation n'est plus rentable. Ils sont déjà mis hors de service. Rosatom les recyclera après 2020», a précisé l'interlocuteur de Sputnik.

    Les sous-marins du projet 941 sont les plus grands du monde, leur longueur étant de 172 mètres et leur largeur excédant 23 mètres. Le tirant d'eau de ces navires est d'environ 50.000 tonnes. Il n'y avait que six sous-marins de ce type. Son chef de file «Dimitri Donskoï», dont la construction a débuté en 1976, est entré en service en 1981.

    De 1996 à 1997, trois sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (TK-12, TK-202 et TK-13) ont été mis hors de service après seulement 12 à 13 ans d'usage à cause du manque de financement. Le sous-marin TK-208 «Dimitri Donskoï» a subit des réparations pendant une dizaine d'années pour être capable de porter les missiles Boulava.

    Lire aussi:

    Pourquoi la Russie renonce aux plus grands sous-marins du monde
    Le plus grand sous-marin nucléaire du monde à la parade maritime de Saint-Pétersbourg
    Massifs, silencieux, rapides… les meilleurs sous-marins du monde
    Tags:
    sous-marin nucléaire, recyclage, Rosatom, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik