Ecoutez Radio Sputnik
    S-400

    L'achat des S-400 russes dans le viseur d'un groupe de pays

    © Sputnik . Sergei Malgavko
    Défense
    URL courte
    3350
    S'abonner

    Les systèmes de missiles sol-air russes S-400 pourraient être vendus aux pays du Proche-Orient et de l'Afrique du Nord redoutant les terroristes et l'Otan, selon un responsable russe.

    Quatre pays situés au Proche —Orient en en Afrique du Nord sont des prétendants potentiels à l'achat de systèmes de missiles sol-air russes S-400 Triumph, a déclaré à Sputnik Viktor Bondarev, président de la commission sénatoriale russe de la Défense.

    «Parmi les prétendants possibles à l'achat de systèmes se trouvent la Syrie, l'Irak, le Soudan et l'Égypte. Tous ceux qui se sentent menacés par les organisations terroristes et par des pays membres de l'Otan», a indiqué le sénateur.

    Selon lui, plusieurs pays du Proche-Orient et de l'Afrique du Nord voudront acheter «ces moyens de DCA super dernier cri».

    Le sénateur a souligné que la Turquie, un pays membre de l'Otan «ayant préféré de mettre en péril ses relations avec la direction de l'Otan pour renforcer sa sécurité», avait pris la décision d'acheter les S-400.

    Ces systèmes de missiles sol-air sont uniques au monde et la demande ne fera que s'accroître, selon le sénateur.

    «Une autre chose est que ces systèmes ne doivent pas être vendus à n'importe qui», a souligné le responsable.

    En décembre, Moscou et Ankara avaient signé un contrat de crédit pour la livraison en Turquie de deux systèmes S-400. En outre, les parties ont convenu de la mise en place d'une coopération technique visant à construire des systèmes en Turquie.

    Tags:
    achat, S-400, Viktor Bondarev
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik