Ecoutez Radio Sputnik
    Robot de combat Uran-9

    Un robot militaire russe Uran-9 en action (vidéo)

    © Sputnik . Valeri Melnikov
    Défense
    URL courte
    2273

    Avez-vous vu le nouveau robot russe Uran-9 pesant 10 tonnes utiliser son canon? Equipé comme un croiseur, ce véhicule sans pilote est même doté d’un système de défense antiaérienne! L’Uran-9 en action dans ce reportage diffusé par la télévision russe.

    Une vidéo des nouveaux essais du robot lourd russe Uran-9 organisés sur le polygone d’Alabino, dans la région de Moscou, a été publiée sur internet.

    Dans un reportage publié par la chaîne russe Zvezda, l'Uran-9 destiné à mener des missions de reconnaissance et de soutien, montre ses aptitudes. Ce robot de 10 tonnes est très bien équipé: légèrement plus petit qu’un véhicule de combat d’infanterie, il est doté de missiles sol-air Igla-S d’une portée de six kilomètres dont la vitesse d’interception est de 1.440 km/h et d'un canon de 30 mm.

    Le véhicule est également armé de missiles antichar Ataka dont l’ogive perce un blindage de 900 mm avec une protection dynamique, à une distance de six kilomètres. Les conteneurs des missiles Ataka sont situés des deux côtés de la tourelle du robot.

    L’Uran peut aussi détruire des fortifications en utilisant l’ogive 9M120F à charge thermobarique des Ataka. Ces missiles ont plusieurs autres types d’ogives.

    Équipé d’un système de guidage laser et infrarouge, le robot est télécommandé à une distance de trois kilomètres par un signal radio protégé par chiffrement. Mais il peut avancer en système automatique laissant à l’opérateur le choix des cibles. Le contrôle de l’Uran-9 peut également être intégré aux systèmes de bord d’un hélicoptère d’attaque.

    Le robot capable de détruire des chars, des canons automoteurs, des blindés et des hélicoptères, a un point faible, sa protection. Un blindage solide risque d’augmenter considérablement sa masse ou le ralentir. Mais ce problème a une solution: des modules de protection dynamique et active.


    Lire aussi:

    Ces robots de combat qui intéressent de plus en plus l'armée russe
    Le plus lourd robot de combat russe en action (VIDEO)
    Les tests des robots kamikazes russes filmés en vidéo
    Tags:
    robot de combat, polygone d'Alabino, missile Ataka, Uran-9, Igla-S, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik