Défense
URL courte
512460
S'abonner

Le système de missiles sol-air S-400 étant un système défensif, la Russie pourrait le vendre aux Etats-Unis, s'ils le désirent, selon un haut responsable russe.

Les systèmes russes de missiles sol-air S-400 pourront être vendus aux Etats-Unis, si Washington le désire, a déclaré le PDG de la holding publique russe de hautes technologies Rostec, Sergueï Tchemezov, dans une interview accordée au journal Washington Post.

Un journaliste du quotidien a demandé au PDG d'expliquer l'objectif stratégique de la vente des S-400 à la Turquie, pays membre de l'Otan.

«Le S-400 n'est pas un système offensif, c'est un système défensif. Nous pouvons le vendre aux Américains aussi, s'ils le désirent. Ainsi, il n'y a ici aucun problème du point de vue stratégique. Et je ne vois pas de problèmes pour la Russie du point de vue de la sécurité. Au contraire, si un pays est capable d'assurer la protection de son espace aérien, il se sentira plus en sécurité. Alors que ceux qui voudront attaquer ce pays devrons y réfléchir à deux fois», a répondu Sergueï Tchemezov.

Selon lui, plusieurs pays souhaitent acquérir cette arme, ce qui rend forte la demande en S-400.

Le S-400 Triumph est le système de défense antiaérienne et antimissile russe le plus moderne. Il est également capable d'être utilisé contre des cibles terrestres. La portée des missiles qui équipent le S-400 dépasse les 400 kilomètres. Ils peuvent atteindre une attitude de 30 kilomètres.

Lire aussi:

Un homme «neutralisé» à Paris après avoir tenté d'attaquer des policiers au couteau
Un puissant séisme frappe la Grèce et la Turquie, plusieurs morts et deux centaines de blessés - images
Mediapart parle d’attentats de «faible intensité», le Net en colère
Tags:
S-400, Rostec, Sergueï Tchemezov, Turquie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook