Ecoutez Radio Sputnik
    Tor-M2DT

    L'armée russe teste ses systèmes arctiques de missiles sol-air Tor-M2DT

    © Sputnik . Alexandr Vilf
    Défense
    URL courte
    5311
    S'abonner

    Le système de missiles sol-air à courte portée Tor-M2DT destiné à équiper l'armée russe dans la région arctique a passé avec succès un essai d'État dans la région d'Astrakhan.

    Les systèmes de missiles sol-air à courte-portée Tor-M2DT dernier cri ont intercepté toutes les cibles sur le polygone de Kapoustine Iar dans la région d'Astrakhan (sud de la Russie), les tirs s'étant déroulés dans le cadre des essais d'État, a annoncé le ministère russe de la Défense.

    Les essais ont été considérés réussis par les militaires. Le système devra également passer deux tests supplémentaires, pour juger de sa capacité d'être opérationnel confronté à de très basses températures et d'être transporté dans un avion-cargo.Les unités de la Flotte russe du Nord seront les premières à être équipées de Tor —M2DT.

    Le Tor-M2DT a été spécialement conçu pour le grand Nord. Les lettres DT veulent dire que le système de missiles a été monté sur le châssis du tout-terrain DT-30 Vitiaz. Les chenilles de ce véhicule de 30 tonnes effectuent une pression sur le sol inférieure à celle d'un pied humain. Le véhicule se composant de deux parties, même si une d'elles s'enlise, la deuxième est toujours capable de sortir le véhicule d'une difficulté liée au terrain.

    Le système Tor est remarquable lui aussi. C'est un des rares systèmes au monde qui est capable de tirer ses missiles en se déplaçant. Ainsi, en 2016, il a réussi à intercepter une cible aérienne alors qu'il se déplaçait à une vitesse de 45 km/h.

    Le système est armé de 16 missiles sol-air guidés. Capable d'intercepter une cible aérienne à une distance de 15 km, le système peut tirer simultanément sur quatre cibles.

    Tags:
    essais, Tor-M2DT, ministère russe de la Défense, Kapoustine Iar, région d'Astrakhan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik