Ecoutez Radio Sputnik
    La Ghouta orientale, près de Damas

    Damas continuera la lutte antiterroriste dans la Ghouta orientale

    © AFP 2018 AMER ALMOHIBANY
    Défense
    URL courte
    3440

    Le gouvernement syrien ne stoppera pas la lutte antiterroriste dans la Ghouta orientale, même pendant la pause humanitaire de 30 jours imposée par la résolution 2401. Selon un diplomate syrien, ce document n’interdit pas de telles mesures.

    Damas entend continuer la lutte antiterroriste dans la Ghouta orientale, a déclaré à Sputnik Hussam Eddin Ala, représentant syrien auprès de l'Onu à Genève, qui a indiqué que ces mesures n'entrent pas en contradiction avec la résolution 2401.

    «Nous avons fait clairement comprendre que cette résolution est applicable sur l'ensemble du territoire syrien, y compris à Afrine et dans les régions où agissent les États-Unis […] la résolution exclut les mesures contre Daech et le Front al-Nosra de la liste des restrictions, ce qui signifie qu'elles ne sont pas interdites», a-t-il déclaré.

    Samedi, le Conseil de Sécurité de l'Onu a adopté la résolution 2401, réclamant «que toutes les parties arrêtent les hostilités sans délai pour au moins 30 jours consécutifs en Syrie pour une pause humanitaire durable». Le Secrétaire général de l'Onu, António Guterres et le Haut-Commissaire aux droits de l'Homme Zeid bin Ra'ad Zeid al-Hussein, ont salué l'adoption de ce document, en soulignant qu'il fallait commencer par le mettre en œuvre en premier lieu dans la Ghouta orientale.

    Lire aussi:

    Un sénateur russe désigne le coupable de la situation dans la Ghouta orientale
    «Des centaines d’otages dont des femmes et des enfants» retenus dans la Ghouta orientale
    Moscou regrette la cécité envers «les atrocités des terroristes» dans la Ghouta orientale
    Tags:
    lutte antiterroriste, cessez-le-feu, Conseil de sécurité de l'Onu, Ghouta orientale, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik