Ecoutez Radio Sputnik
    Death star, Star Wars

    Les USA, inciteraient-ils la Russie et la Chine à un conflit spatial?

    CC BY 2.0 / Steve Rainwater / img_2635
    Défense
    URL courte
    9631

    Les États-Unis envisageraient l’éventualité d’un conflit spatial et seraient prêts à le mener en y «introduisant des armes nucléaires». Un expert a expliqué à Sputnik les enjeux d’un éventuel conflit spatial.

    Le conseiller à la sécurité nationale des États-Unis, H.R. McMaster, a déclaré mercredi 21 février, lors d'une réunion du Conseil national de l'espace, que son pays serait prêt pour tout conflit qui aurait lieu dans l'espace. Sputnik a recueilli l'avis de P.J. Blount, chercheur en droit aérospatial à l'Université du Luxembourg, sur l'éventualité et les acteurs potentiels d'un conflit dans l'espace.

    P.J. Blount: Il n'est pas vraiment illégal pour un État de chercher la domination dans l'espace. Je dirais que les États-Unis ne sont pas vraiment le seul État qui cherche la domination dans l'espace. Si vous regardez la course spatiale classique entre les États-Unis et l'URSS, il s'agissait vraiment de chercher cette domination. Alors, cela fait partie du cercle spatial depuis un certain temps maintenant.

    Sputnik: Pensez-vous que cela pourrait entraîner d'autres pays, comme la Russie et la Chine, à tenter eux aussi de faire progresser leurs capacités de défense spatiale? Est-ce que cela augmentera la compétition?

    P.J. Blount: Bien sûr, quand un État augmente ses capacités de défense spatiale, c'est un problème de course aux armements, incitant d'autres États à le faire. Si vous regardez les documents américains, les États-Unis ont l'impression que la Russie et la Chine accroissent activement leurs propres capacités de défense spatiale. Alors vous avez ce genre de dilemme dans lequel ces trois États se regardent et disent: «Donc comme vous l'augmentez, alors je vais l'augmenter», et vous vous retrouvez avec un problème de course aux armements traditionnel.

    Sputnik: Certains experts disent que la tentative de Washington de dominer l'espace pourrait conduire à une nouvelle et rapide militarisation de ce dernier, semblable aux années 70 et 80, que pensez-vous de cela?

    P.J. Blount: Je pense que toutes les parties ne sont pas disposées à s'engager sur cette question. Je pense que tout État qui possède des capacités militaires spatiales, de façon vérifiable, va amener d'autres États à le faire. Cependant, je pense que les trois États dont nous avons parlé tirent profit actuellement de l'ambiguïté de la loi, et ils ne veulent pas vraiment arrêter ce processus, ce qui fait qu'il y a un problème. Il en résulte que, si un État augmente ses capacités, il incitera les autres à le faire.

    Sputnik: Il y a des chances pour que cela crée des situations conflictuelles, pouvant se dérouler dans l'espace. Quel est votre sentiment sur cette éventualité?

    P.J. Blount: Je pense que cela dépend vraiment du conflit. Il y a un faible risque que quelque chose se produise dans l'espace, que nous entrions en conflit dans l'espace, cela dépendra vraiment de la nature des conflits terrestres, dont l'un des points chauds que nous pouvons craindre est Taïwan. Le soutien américain à Taïwan en tant qu'État et l'insistance de la Chine à le récupérer, constituent un point de conflit géopolitique potentiel. Si une guerre éclatait, cela inciterait certainement la Chine à frapper les États-Unis, chose à laquelle les États-Unis s'attendent certainement. Donc, un conflit dans l'espace dépend vraiment de la nature de celui qui se produit sur Terre.

    Sputnik: Il existe également des rapports selon lesquels l'armée de l'air des États-Unis est prête à moderniser ses capacités nucléaires dans l'espace. Les États-Unis, peuvent-ils réellement le faire?

    PJ Blount: Les rapports parlent d'introduire des armes nucléaires dans l'espace, ce qui est illégal en vertu du droit international. Et je pense que les États-Unis, la Russie et la Chine seraient tous d'accord pour dire que c'est une très mauvaise idée. Les États-Unis reviennent à l'idée d'une défense antimissile spatiale. Et vous avez raison, c'est une chose très coûteuse à faire, c'est une chose très difficile sur le plan technologique, mais c'est une chose à laquelle les Américains reviennent continuellement, c'est sur la table depuis les années 80. Que cela se produise ou non, je pense que c'est plutôt une question technique et certainement plus une question économique.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    Le monde au seuil d’une guerre spatiale?
    Moscou répond aux ambitions militaires spatiales de Washington
    Trump ordonne de former «immédiatement» la Force spatiale des USA
    Tags:
    conflit, espace, Herbert Raymond McMaster, Chine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik