Ecoutez Radio Sputnik
    Lancement d'un drone Orlan-10

    La Russie teste un drone de combat silencieux comme une souris

    © Sputnik . Evgeny Biyatov
    Défense
    URL courte
    4631

    Les concepteurs du drone russe Orlan ont créé un nouveau quadricoptère de combat qui a déjà impressionné des experts américains, d’après le constructeur en chef de la société russe STC Roman Ivanov.

    La Russie teste un drone de combat très silencieux, a annoncé vendredi Roman Ivanov, constructeur en chef du Centre technologique spécial (STC) de Saint-Pétersbourg qui a conçu les drones polyvalents Orlan.

    Selon M.Ivanov, le quadricoptère est doté d’une hélice et d’un moteur foncièrement nouveaux qui assurent un vol silencieux.

    «Nous avons déjà confirmé l’efficacité de cet appareil, son utilité et ses caractéristiques techniques excellentes. Nous voyons qu’il y a déjà des rapports aux États-Unis où l’on est surpris par les performances et la qualité de notre drone», a indiqué le responsable cité par les médias russes.

    La société STC produit actuellement 11 versions du drone Orlan permettant une surveillance dans des endroits difficilement accessibles, notamment lors des travaux de recherche et de réparation.

    Le drone Orlan-10, en dotation dans l’armée russe, possède un rayon d'action de 120 km et une autonomie de vol de 10 heures. Il est destiné à mener des missions de reconnaissance optique et radio, guider les tirs d’artillerie, à brouiller les signaux GSM des téléphones portables. Le système Orlan lancé par catapulte peut transporter des modules interchangeables équipés d’une caméra thermique, d’une caméra vidéo gyro-stabilisée, d’un appareil photo et de systèmes de retransmission.

    Lire aussi:

    Les drones russes à la conquête des marchés étrangers
    Pigeon voyageur aux ailes de plastique: quels métiers exercent déjà les drones?
    The National Interest compare les équipements des forces spéciales russes et américaines
    Tags:
    drone, Orlan-10 (drone), Centre technologique spécial (STC) de Saint-Pétersbourg, Roman Ivanov, Saint-Pétersbourg, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik