Ecoutez Radio Sputnik
    Un complexe Pantsir-S tire un missile sol-air

    Russie: un missile intelligent pour l’entraînement de la DCA

    © Sputnik . Mikhail Fomichev
    Défense
    URL courte
    3402

    Des missiles capables d’analyser la situation et de dévier les attaques seront livrés dès cette année aux troupes de la défense antiaérienne de l’armée russe à des fins d’entraînement.

    «Cette année, un nouveau missile sera livré aux troupes. Il est capable de simuler un large éventail de cibles. Le missile analyse les signaux de radars et effectue des manœuvres pour dévier l'attaque», relate samedi le quotidien Izvestia.

    Une source au sein du ministère russe de la Défense a confié au média que «les essais de la cible intelligente avaient été achevés au début de l'année en cours».

    «Le missile sera prochainement mis en dotation dans l'armée et livré sur des polygones des troupes de la défense antiaérienne. Le missile sera également utilisé lors des entrainements des pilotes de chasse», signale le média.

    Les tirs d'essai de ces nouveaux missiles intelligents ont eu lieu l'année dernière sur les polygones d'Achoulouk, dans la région d'Astrakhan, et de Telemba, en Bouriatie. Ils ont servi de cible aux systèmes antiaériens S-400 et Pantsir-S.

    Le nouveau missile se caractérise par une grande vitesse et un écart d'altitudes considérable. Il est capable de simuler tous les moyens d'attaque aérienne existants et futurs d'un ennemi conventionnel: missiles de croisière, missiles aérobalistiques, avions, hélicoptères et drones furtifs. Le missile réagit aux menaces et sait dévier les attaques. Recevant les signaux de radars ennemis, le missile détermine le type de système antiaérien qui se prépare à l'attaquer et réalise la manœuvre appropriée.

    Selon les Izvestia, le ministère de la Défense accorde une grande attention au développement de nouveaux simulateurs et cibles. Les militaires utilisent notamment en tant que cibles des missiles sol-air téléguidés mis hors service ou dont la durée d'exploitation est arrivée à expiration ce qui est beaucoup moins cher que d'utiliser des cibles nouvellement construites.

    «En 2017, on a appris que les missiles de croisière stratégiques X-55 seraient utilisés comme des cibles aériennes», ajoute le média. 

    Lire aussi:

    Des systèmes S-300 et S-400 abattent 25 cibles dans le sud de la Russie
    Exercices au Kamtchatka: les MiG-31 abattent un missile supersonique dans la stratosphère
    Russie: des exercices de tir réel de S-400 et Pantsir-S1
    Tags:
    défense antiaérienne, Pantsir-S, S-400
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik