Ecoutez Radio Sputnik
    Tir d'essai réussi d'un missile hypersonique Kinjal

    Des MiG-31 modernisés pour les missiles hypersoniques Kinjal

    Russian Defence Ministry
    Défense
    URL courte
    5331

    C’est le chasseur-intercepteur supersonique MiG-31 qui a été choisi comme vecteur pour les Kinjal. Sa modernisation était en cours simultanément à la mise au point du nouveau missile.

    La modernisation de l‘avion MiG-31 s'effectuait parallèlement à la mise au point du missile hypersonique du système de missiles de haute précision Kinjal, a fait savoir dimanche Dmitri Rogozine.

    L'équipage d'un MiG-31 russe a réalisé samedi un tir d'essai d'un missile hypersonique Kinjal qui a atteint sa cible, avait annoncé le ministère russe de la Défense.

    «Le chasseur-intercepteur supersonique MiG-31 a été choisi comme vecteur pour les Kinjal. La modernisation de cet avion unique qui a devancé son époque s'effectuait parallèlement à la mise au point de l'arme même», a écrit M.Rogozine sur son compote Twitter.

    Le 1er mars dernier, le Président russe Vladimir Poutine a présenté des images d'essais du système hypersonique Kinjal d'une portée de 2.000 km devant les parlementaires russes. Selon lui, le missile Kinjal doté d'ogives conventionnelles ou nucléaires est capable de neutraliser tous les systèmes de défense antiaérienne et antimissile. Plusieurs systèmes Kinjal ont été livrés aux unités de la région militaire du Sud en décembre 2017 pour une exploitation d'essai.

    Lire aussi:

    Cette arme russe redoutable «n'a pas d'équivalent en dehors de la Russie»
    Les USA impuissants devant les missiles hypersoniques russes Kinjal?
    Dix avions supersoniques MiG-31 armés de missiles Kinjal sont déjà fonctionnels
    Tags:
    missiles, défense, Kinjal (missile air-air hypersonique), Dmitri Rogozine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik