Défense
URL courte
41884
S'abonner

Les États-Unis n’ont rien à opposer aux armes hypersoniques de la Russie, a déclaré mardi le général John Hyten, commandant du commandement central américain, lors d’une séance tenue au Comité sénatorial des armées.

Le général John Hyten estime que les États-Unis ne disposent pas de moyens de protection efficaces pour contrecarrer les armes hypersoniques de la Russie.

«Nous n'avons aucune protection qui pourrait prévenir l'usage de tels armements contre nous», a déploré le militaire, cité par Business Insider.

Il a également indiqué que le seul moyen de s'en protéger dont disposaient les États-Unis était la «menace éminente d'une vengeance nucléaire».

«Le cas échéant, nous pourrions recourir à nos forces de dissuasion, qui comprennent entre autres la triade et les possibilités nucléaires dont nous disposons», a conclu Hyten.

Le 1er mars dernier, Vladimir Poutine a présenté des images d'essais du système hypersonique Kinjal d'une portée de 2.000 km devant les parlementaires russes. Selon lui, le missile Kinjal doté d'ogives conventionnelles ou nucléaires est capable de neutraliser tous les systèmes de défense antiaérienne et antimissile. Plusieurs systèmes Kinjal ont été livrés aux unités de la région militaire du Sud en décembre 2017 pour une exploitation d'essai.

Lire aussi:

Ces endroits en France où le port du masque reste obligatoire
La recherche sur les origines du Covid-19 devrait se porter vers les USA, selon un expert chinois
Les Bleus ont renoncé au dernier moment à mettre un genou à terre au début du match France-Allemagne et voici pourquoi
Tags:
défense, armes hypersoniques, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook