Ecoutez Radio Sputnik
    Un Tu-160 russe

    L’armée russe entend rendre furtifs ses bombardiers stratégiques Tu-160

    © Photo. Russian Defense Ministry
    Défense
    URL courte
    4672

    Les bombardiers stratégiques russes Tu-160 suivront une modernisation de fond en comble qui permettrait d’avoir, d’ici 2030, des appareils hautement efficaces, selon un responsable.

    Le ministère russe de la Défense veut rénover tous ses bombardiers stratégiques Tu-160. Les nouveaux avions seront achetés en version modernisée, alors que ceux actuellement en service suivront une modernisation en profondeur, a déclaré aux journalistes le vice-ministre russe de la Défense, Iouri Borissov.

    «Tous les appareils stratégiques seront modernisés d'ici 2030. Les avions en service n'auront que le fuselage qui restera similaire, tout l'équipement radioélectrique de bord et les moteurs seront remplacés. Le nouveau T-160 sera furtif, étant recouvert de couches spéciales», a indiqué le vice-ministre en visite de l'usine Kouznetsov, qui fabrique les moteurs pour ces bombardiers.

    En 2018, l'usine lancera la mise au point de nouveaux moteurs NK-32 destinés à équiper les bombardiers. Ces moteurs seront plus économiques, permettant d'augmenter de 1.000 km la portée des aéronefs.

    Parallèlement à la modernisation des avions, de nouveaux types d'armes sont mis au point.

    «On ne peut pas comparer le Tu-160 doté de missiles Kh-55, Kh-555 et même de Kh-101 au nouvel avion que nous espérons obtenir d'ici 2030 et qui sera équipé de nouveaux moyens de frappe aérienne, possédant une toute autre portée», a souligné le vice-ministre.

    Selon lui, l'efficacité de combat des nouveaux bombardiers stratégiques Tu160-M2 sera accrue de 60% par rapport aux appareils existants.

    Lire aussi:

    Des détails de la fabrication du nouveau bombardier stratégique russe Tu-160M2 dévoilés
    La version remaniée du célèbre bombardier stratégique russe Tu-160 dans le ciel en 2018
    Importante mise à jour pour les bombardiers russes Tu-22M3 en 2018
    Tags:
    Kh-101, Tu-160, ministère russe de la Défense, Iouri Borissov
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik