Ecoutez Radio Sputnik
    Exercices des membres des unités spéciales russes

    Fusils d’assaut de calibres différents: la Kalachnikov et d’autres encore (vidéo)

    © Sputnik . Alexandre Vilf
    Défense
    URL courte
    1250

    Les forces armées russes étendent la gamme et le potentiel de combat des armes à feu. Des fusils d’assaut utilisant des munitions de calibre 7,62 font désormais partie de leur armement. Le groupe Kalachnikov n’est plus l’unique fournisseur. Sputnik examine les raisons des changements.

    Le groupe Kalachnikov a récemment publié une vidéo de tirs du fusil d'assaut AK-15. Cette arme a été conçue pour utiliser des munitions puissantes de calibre 7,62x39mm. Outre l'AK-15, trois autres modèles sont sur le point d'être livrés à l'armée: l'AK-12 fabriqué par le groupe Kalachnikov et les AEK-973 et AEK-971 construits par l'usine Degtiarev dans la ville de Kovrov située à 270 km à l'est de Moscou.

    L'AEK-971 dont le développement a commencé il y a 40 ans, surpassait initialement par de nombreuses caractéristiques son principal concurrent, l'AK-74 de Kalachnikov. Ses concepteurs ont utilisé un schéma automatique équilibré ce qui augmentait la précision de tir de 15 à 20%. En revanche, sa construction était plus compliquée, son prix supérieur et avait une fiabilité moindre. Les deux fusils ont trois régimes de tirs: par coups isolés, par rafales et par séries de trois coups.

    La Défense russe a annoncé au début de l'année en cours que les fusils d'assaut fabriqués par l'usine de Kovrov seraient destinés aux unités spéciales et les nouvelles Kalachnikov dotées de plusieurs autres avantages, outre leur fiabilité légendaire, seront l'arme des fantassins ordinaires.

    L'élément clé du réarmement des forces armées russes est le retour de la munition 7,62x39mm utilisée par l'AK-15 et l'AEK-973. À la fin des années 1970, l'armée a opté pour la munition 5,45, plus légère et assurant une meilleure précision de tir. Cela permettait d'augmenter la dotation en munitions et la mobilité des soldats.
    Cependant selon les experts, la décision d'abandonner le 7,62 était précipitée.

    L'expert en armes à feu Maxime Popenker a signalé à Sputnik que la munition 7,62x39 établissait l'équilibre entre l'arme standard des fantassins et celle des unités spéciales. Le 5,45x39 exclut l'utilisation du silencieux et les tentatives pour développer dans ce but une balle subsonique ont échoué.

    Les unités spéciales et celles de reconnaissance étaient obligées de se servir de vieux AKM sur lesquels on pouvait installer des silencieux et utiliser une munition avec la balle subsonique.

    Mais l'avantage majeur du gros calibre est une meilleure puissance de perforation d'obstacles et d'équipements.

    «Pour nous, le calibre 7,62 est préférable. En heurtant une branche, un brin d'herbe ou un petit morceau de verre cette balle ne sera pas détournée de sa trajectoire», a confié à Sputnik le colonel Vitali Demidkine, ancien membre de l'unité spéciale Alfa.

    Entre-temps, l'extension de la gamme des armes à feu est une tendance mondiale. L'expérience prouve qu'il est impossible de créer un instrument universel qui convient aux unités accomplissant des missions différentes.

    Lire aussi:

    Les fusils d'assaut russes A-545 et AK-12 au banc d'essai
    Kalachnikov a mis au point un nouveau fusil d'assaut dont les tests débuteront bientôt
    The National Interest désigne les «plus dangereux fusils de combat sur la Terre»
    Tags:
    calibre, AK-15, AEK-973, AEK-971, AK-12, Usine d'armemement Degtiarev, Kalachnikov
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik