Défense
URL courte
30711
S'abonner

La Russie possédant une DCA puissante et de longue portée, les troupes américaines seront privées de soutien aérien en cas de conflit armé avec ce pays, selon un centre d'analyses américain.

Le Pentagone veut faire augmenter la portée de ses systèmes de missiles et d'artillerie, son armée de terre se trouvant pour l'heure privée de soutien aérien dans le cas d'un conflit hypothétique avec la Russie, annonce le site Military.com.

Ainsi, durant les 7-10 premiers jours de cette guerre hypothétique, les troupes russes «auront un sérieux avantage quant au nombre de leurs effectifs ainsi que dans tous les aspects de leurs opérations terrestres», écrit le site se référant à un expert du centre analytique Rand Corporation.

«Suite à la puissance et la portée de la DCA russe, toutes les formes de soutien aérien seront sérieusement compromises, ce qui sera ressenti par notre armée de terre», a expliqué John Gordon, chercheur au centre.

Il a ajouté que la Russie était avantagée par le nombre et la portée de ses systèmes d'artillerie.

«Les Russes ont une attitude très sérieuse envers ce problème, l'artillerie ayant été un côté fort de son armée dès l'époque des tsars», a souligné Gordon.

Ce qui fait que le commandement de l'armée américaine prend des mesures visant à perfectionner les systèmes de missiles et d'artillerie, notamment des obusiers automoteurs M-109 Paladin.

Lire aussi:

«Un objet enfoncé dans le crâne»: un violent meutre de deux femmes à Paris
Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
«Ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs»: propos polémiques de Zemmour sur les mineurs isolés - vidéo
Naufrage économique mondial à venir? Un célèbre investisseur suisse craint des révolutions
Tags:
missiles, artillerie, Pentagone, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook