Ecoutez Radio Sputnik
    Boeing E-3A Sentry

    Se préparent-ils pour le combat? Pourquoi l'Occident frôle les frontières russes

    © Sputnik . Alexey Vititzky
    Défense
    URL courte
    29563

    Cette semaine, la Défense russe a repéré 23 vols de reconnaissance effectués près des frontières de la Russie. Cependant cette activité des membres de l'Otan ne doit surprendre personne car elle s'inscrit bien dans la politique de pression que certain pays occidentaux ont adopté par rapport à la Russie, estime des experts.

    L'intensification de l'activité des pays de l'Otan près des frontières russes témoigne de la pression que l'Occident veut exercer sur la Russie, estime l'observateur militaire russe Viktor Litovkine.

    «Cette pression a beaucoup d'aspects, allant de la provocation concernant les Skripal jusqu'à l'expulsion de diplomates et les sanctions. Ce sont les éléments d'une guerre hybride qu'on impute à la Russie mais que l'Occident mène en fait contre nous», a-t-il déclaré à RT.

    Selon lui, les pays étrangers veulent ainsi démontrer qui est le plus fort dans le ciel et que «la Russie est dans le collimateur». Cependant, la Russie ne peut qu'en tirer avantage.

    «En fait, ils entraînent notre armée, notre défense aérienne, les pilotes de nos chasseurs d'interception. Donc nous les remercions pour leurs soucis à renforcer nos compétences de combat. Qu'ils volent, nous ne pouvons pas le leur interdire, mais nous en profiterons», a-t-il ajouté.

    À son tour, l'expert militaire Igor Korotchenko évoque «un système planifié d'intelligence étrangère utilisant des moyens techniques».

    «Le groupement de satellites des Etats-Unis et d'autres pays de l'Otan, ayant des satellites, effectue une reconnaissance technique constante. Ils se préparent pour le combat. La question sur une guerre possible ou non est tranchée par les politiciens. Les militaires ont leurs tâches à eux. Il y a une collecte systématique d'informations sur l'état des forces armées russes, une évaluation de la préparation au combat, y compris l'identification de possibles objectifs», a-t-il conclu.

    Les avions de pays membres de l'Otan mènent régulièrement des vols de reconnaissance près des frontières russes, notamment dans la mer Baltique. Les observateurs expliquent ces activités par le déploiement dans la région de Kaliningrad de systèmes de missiles sol-air S-400 dernier cri, de missiles tactiques Iskander et de missiles sol-mer Bastion et Bal.

    Parmi les autres régions surveillées de près par les forces aériennes de l'Otan figurent la péninsule de Crimée ainsi que les bases russes en Syrie et les zones de déploiement de navires russes en Méditerranée.

    Lire aussi:

    Les chasseurs russes interceptent huit avions étrangers en une semaine
    Les chasseurs russes effectuent six interceptions d'avions étrangers en une semaine
    Les chasseurs russes interceptent 11 avions étrangers en une semaine
    Tags:
    OTAN, Sergueï Skripal, Viktor Litovkine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik