Défense
URL courte
10414
S'abonner

Les livraisons de systèmes de missiles antiaériens russes S-400 en Turquie sont prévues pour juillet 2019, a fait savoir un responsable de la Défense turque.

La livraison des missiles sol-air russes S-400 commandés par la Turquie, qui était prévue au premier trimestre 2020, a été avancée à juillet 2019, a déclaré mercredi le chef adjoint du secrétariat turc de l'industrie de la Défense, Ismail Demir.

«Lors de la réunion du Conseil de coopération russo-turque du plus haut niveau, nous avons discuté des possibilités de coopération dans le domaine de l'industrie de la Défense. La date du début des livraisons des systèmes de missiles antiaériens S-400 dans le cadre de l'accord signé avec la Russie a été avancée et est désormais prévue pour juillet 2019», a écrit M.Demir sur Twitter.

Lors de sa visite officielle à Ankara, Vladimir Poutine a confirmé qu'il était prévu d'accélérer les livraisons des systèmes russes S-400 de défense antiaérienne et antimissile à la Turquie. Évoquant cette décision, il a précisé qu'elle avait été prise «à la demande de nos partenaires et amis turcs».

De son côté, l'agence russe chargée des exportations du complexe militaro-industriel russe Rosoboronexport a confirmé que la Russie ferait tout son possible pour avancer la date des livraisons.

En septembre dernier, le Service fédéral russe pour la coopération militaire et technique (FSVTS) a annoncé que Moscou et Ankara avaient signé un accord prévoyant la livraison de plusieurs systèmes S-400 en Turquie.

L'accord conclu en décembre pour un montant de 2,5 milliards de dollars inquiète les alliés occidentaux de la Turquie, dans la mesure où les missiles russes ne peuvent être intégrés dans l'architecture militaire de l'Otan.

Le S-400 Triumph est le système de défense antiaérienne et antimissile russe le plus moderne, capable également de détruire des cibles terrestres. La portée des missiles qui équipent les S-400 dépasse les 400 kilomètres. Ils peuvent en outre atteindre une altitude de 30 kilomètres.

S-400 Triumph
© Sputnik .
Infographie: Système de défense antiaérienne et antimissile S-400 Triumph

Lire aussi:

Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
livraisons, S-400, Vladimir Poutine, Turquie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook