Ecoutez Radio Sputnik
    Bratislava

    MiG-29 vs F-16: un choix stratégique ou une «démarche» de la Slovaquie?

    © Sputnik . Alexander Smotrov
    Défense
    URL courte
    11250

    Le département d’État américain a donné son feu vert à la vente de 14 avions de combat F-16 pour 2,91 milliards de dollars à la Slovaquie pour qu’elle puisse remplacer sa flotte de MiG-29 soviétiques. Un général russe donne à Sputnik son explication de la décision de Bratislava d’acheter de nouveaux chasseurs au lieu de moderniser les anciens.

    Comparant les MiG-29 russes et les F-16 américains, on constate qu'il s'agit d'avions de combat modernes d'un seul type, de chasseurs légers, dont les caractéristiques tactiques et techniques sont à peu près les mêmes, a déclaré à Sputnik le major-général Vladimir Popov, rédacteur en chef adjoint de la revue Aviapanorama.

    Selon M.Popov, lui-même ancien pilote militaire, 2,91 milliards de dollars pour une escadrille de 14 avions, c'est beaucoup. Il estime notamment que le gouvernement slovaque ne fait pas «son choix» sur la base des caractéristiques techniques des chasseurs mais est plutôt guidé par des raisons de conjoncture politique.

    «L'hystérie générale déchaînée autour de la Russie y joue incontestablement son rôle. […] C'est que, dans le contexte actuel, la modernisation des avions de combat est toujours beaucoup plus simple, meilleur marché et, par conséquent, plus viable pour l'économie de n'importe quel État», a relevé le général.

    Et d'expliquer qu'il serait beaucoup plus simple pour le gouvernement slovaque de moderniser les actuels chasseurs MiG-29, en diminuant entre autres les dépenses liées à la formation des pilotes et du personnel technique pour les faire s'adapter aux nouveaux avions.

    Qui plus est, selon l'interlocuteur de Sputnik, l'achat par la Slovaquie de F-16 américains ne se répercutera pas notablement sur la situation géopolitique dans la région.

    La Slovaquie va-t-elle quitter l'Otan?
    © Sputnik . Sergei Subbotine

    «L'équilibre militaire de l'aviation de l'Otan dans la région suite à l'achat par la Slovaquie de 14 appareils F-16 ne se répercutera pratiquement aucunement sur le rapport de forces, notamment en matière d'aviation de chasse, sur le théâtre des opérations. Bref, cela ressemble plus à une "démarche"», a résumé le spécialiste.

    Bien que les MiG-29 slovaques puissent bien être rééquipés d'après les standards de l'Otan, les lobbyistes du contrat d'achat de F-16 avancent que les avions de fabrication russe ne sont pas interopérables avec les forces américaines ou les alliés régionaux de la Slovaquie.

    Lire aussi:

    Slovaquie: un terroriste passe deux semaines comme diplomate à l’ambassade libyenne?
    Achat de radars imposé par l’Otan: «les sanctions antirusses nuisent à la Slovaquie»
    L'un des meilleurs pilotes américains se tue à bord d'un chasseur russe
    Tags:
    personnel, pilote, hystérie, conjoncture politique, modernisation, avions, contrat, chasseur, F-16 Fighting Falcon, MiG-29, Goldman Sachs Asset Management, Sputnik, OTAN, Vladimir Popov, États-Unis, Russie, Bratislava, Slovaquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik