Ecoutez Radio Sputnik
    Des navires de la Flotte russe de la mer Baltique

    La couverture des exercices russes en Baltique par les médias suédois vertement critiquée

    © Sputnik . Igor Zarembo
    Défense
    URL courte
    19392

    Les médias suédois ont eu recours à la propagation de fausses informations concernant les exercices militaires russes en mer Baltique, selon un journal local. En réalité, il ne s’agissait que de tirs d’entrainement réguliers à petite échelle.

    La couverture médiatique des exercices militaires russes en mer Baltique a été marquée par de fausses informations et des tentatives des médias suédois d'effrayer la population, fait savoir le journal Blekinge Läns Tidning.

    Selon les journalistes, certains médias suédois «ont fait fausse route», en donnant à leurs articles des titres tels que «La Russie se prépare à une grande guerre en Baltique». Le journal indique que le paroxysme a été atteint lorsqu'une chaîne de télévision a organisé un sondage afin de déterminer comment les Suédois se sentaient lors des manœuvres russes.

    De plus, les médias propageaient de fausses informations selon lesquelles la Russie avait organisé des exercices à 15 kilomètres de la côte suédoise, ce qui signifie sur le territoire du pays, qui s'étend jusqu'à 22 kilomètres de son littoral.

    Le Blekinge Läns Tidning souligne qu'il s'agit d'exercices réguliers organisés à petite échelle, ce qui n'aurait pas dû provoquer une telle hystérie.
    Du 4 au 6 avril la Russie a mené des tirs d'exercice dans la partie sud de la mer Baltique. Les autorités suédoises ont averti les services de la navigation maritime civile des dangers que, selon elles, pouvaient présenter ces exercices.

    Lire aussi:

    Migrants en Suède ou pourquoi les eurosceptiques suédois deviennent une force politique
    Des bâtiments de guerre chinois attendus en mer Baltique pour des exercices
    Sous-marins fictifs au large de la Suède: pourquoi Stockholm craint «l’invasion russe»?
    Tags:
    exercices militaires, médias, Suède, mer Baltique, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik